X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Saint-Pascal : le bâtiment de l’Expo agricole servira de marché public

durée 11 avril 2023 | 10h03
  • Cela fait une centaine d’années que le bâtiment de l’Expo agricole à Saint-Pascal n’est utilisé qu’une poignée de jours par année. Occupant cinq hectares au cœur de la ville, le désir de voir ce bâtiment historique utilisé à son plein potentiel est présent depuis longtemps.

    Collaboration spéciale : Christine Beaudoin, leplacoteux.com

    Cet été, les Pascaliens et visiteurs des alentours pourront avoir un avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler la réalisation de ce souhait : le bâtiment bordant le chemin de fer deviendra l’hôte d’un marché public intérieur et extérieur, et d’un espace pour ateliers, plusieurs mois par année.  

    On l’appellera désormais la Place de l’Expo. À la fonte de la neige, il ne restera que quelques rénovations mineures à faire pour conclure les travaux effectués en 2022. Bien qu’il ne soit pas isolé, un chauffage d’appoint dans l’espace intérieur devrait en permettre une utilisation « trois saisons ».

    ATTRACTIVITÉ

    Un marché à l’abri des intempéries et fonctionnel plusieurs mois par année comporte des avantages intéressants pour les entreprises qui pourraient s’y installer. Tout d’abord, il permet la tenue de kiosques vendant des produits plus délicats tels que la charcuterie. Jean-Philippe Grenier, chargé de projets au Service du développement et du tourisme à la Ville de Saint-Pascal, admet que «Fou du cochon, ça fait longtemps que l’on connaît [leurs produits] et qu’on souhaite les recevoir, mais qu’on ne les [accueille] pas parce qu’ils ont des produits trop fragiles» pour un marché extérieur tel que celui situé à côté de l’hôtel de ville.

    Au-delà de la stabilité que fournit un environnement intérieur, la possibilité d’installer un kiosque «permanent» durant plusieurs mois allume des étincelles de créativité. Certaines entreprises se seraient dit qu’elles pourraient meubler le leur, l’organiser à leur goût et le rendre attractif, rapporte Jean-Philippe Grenier.

    Le chargé de projets est également heureux de constater la qualité des produits offerts par les 40 commerces qui occuperont une parcelle de la Place de l’Expo, surtout en considérant qu’elle en sera à sa première année d’opération. «On va faire ça comme du monde pour que tout le monde soit content», assure-t-il.

    Cependant, l’équipe organisant le marché public de Saint-Pascal voulait faire attention de ne pas contribuer à la sursollicitation des marchands. « On s’est fait sensibiliser par les producteurs locaux [sur le fait] qu’ils ne pouvaient pas se diviser en mille pour faire toutes les activités et tous les marchés dans la région, et que ça créait une pression. Avoir suffisamment de ressources humaines pour pouvoir gérer un kiosque, ce n’est pas toujours évident. » Pour respecter cette demande, tout en évitant d’être limité dans l’offre, Jean-Philippe Grenier dit que le projet « ratisse plus large ». Certaines personnes venant d’ailleurs se seraient effectivement inscrites, mais le chargé de projets affirme que finalement, elles ne seraient pas nombreuses.

    PÉRENNITÉ

    «Ce qu’on aimerait, c’est de créer un marché qui a une base pérenne, exprime Jean-Philippe Grenier. [Il y aurait] des gens qui seraient là toutes les semaines, et d’autres qui viendraient une semaine sur deux ou ponctuellement.» Ainsi, le marché aurait un noyau, mais aussi une variété.

    Il tient à souligner la collaboration entre la Ville et la Société d’agriculture du comté de Kamouraska, propriétaire du bâtiment de l’Expo agricole depuis 1917, pour transformer l’espace. Il mentionne que de tels projets coûtent « très cher », surtout en tenant compte de la hausse des prix des matériaux. À l’aide de leurs partenaires économiques, les deux organismes ont été en mesure de garantir 450 000 $ pour les travaux.

    DISPOSITION

    À l’intérieur de Place de l’Expo, le rez-de-chaussée accueillera les kiosques et les services. À l’étage, un espace sera aménagé pour l’Atelier des Savoirs. Ces formations en artisanat, comme la vannerie, la teinture végétale et les confections gastronomiques, auront lieu une semaine sur deux. La salle fera aussi office d’espace de rencontre pour divers groupes.

    La Place de l’Expo sera ouverte tous les dimanches, du 25 juin jusqu’au 26 novembre 2023 inclusivement. Il est recommandé de suivre la page Facebook pour rester à l’affût des développements.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    12 avril 2024 | 12h04

    Les finalistes du 48e Gala des Prestiges sont dévoilés

    La Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup (CCMRCRDL) a dévoilé le 11 avril les entreprises et organismes finalistes de son 48e Gala des Prestiges, au Musée du Bas-Saint-Laurent. La présidente-directrice générale de la CCMRCRDL, Claudette Migneault, souligne que ces prix visent à reconnaître l’audace, la vision, la détermination et la ...

    9 avril 2024 | 14h14

    Les entreprises brillent au Témiscouata pour la 26e édition du Défi OSEntreprendre

    Les lauréats locaux du 26e Défi OSEntreprendre de la MRC deTémiscouata sont maintenant connus. Les maraîchers de la Madawaska et le Domaine Carte Blanche représenteront donc la MRC lors du gala régional qui aura le lieu le 1er mai à Matane. Dans le volet Création d’entreprise, pour la catégorie «Exploitation, transformation, production», c'est ...

    8 avril 2024 | 13h01

    Les lauréats du 26e Défi OSEntreprendre MRC de Kamouraska sont maintenant connus

    Le 26e Gala local du Défi OSEntreprendre MRC de Kamouraska se tenait le mardi 2 avril où cinq lauréats locaux ont été honorés. Ils poursuivront leur parcours à l’échelon suivant, dont les lauréats seront annoncés au gala régional le 1er mai 2024 à Matane. La détermination et la passion des entrepreneurs pour leur domaine d’activité ont été ...