X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le Motel Bellevue change de mains

durée 22 mars 2023 | 15h37
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    Dernier établissement hôtelier de l'ouest de la pointe toujours en activité, le Motel Bellevue de Rivière-du-Loup a été racheté en décembre dernier par cinq investisseurs locaux. À court terme, le but des acheteurs est de maintenir les activités du Motel et la préservation des terrains qui le jouxtent au nord comme au sud.

    Les hommes d'affaires Marc-Antoine Côté et Charles Labrecque, déjà propriétaires de l'Auberge de la Pointe, ainsi que Grégoire Dubé, le courtier immobilier Alexandre Ouellet et le propriétaire de PBM | Solutions Structures, Frédéric Ouellet ont acquis l'établissement de Jean Côté, père de Marc-Antoine et ancien propriétaire de l'Auberge de la Pointe.

    Ce sont messieurs Côté et Labrecque qui agiront à titre d’administrateurs du Motel. Il n'est toutefois pas question de fusion. «Ce sont deux établissements hyper différents, l'Auberge et le Motel, et il est difficile d'associer le produit Bellevue à celui de l'Auberge qui est un peu plus haut de gamme», souligne M. Labrecque.

    Les investisseurs ne s'en cachent pas, au-delà des infrastructures, des chambres et des cabines, c'est un site exceptionnel qu'ils ont acquis. Les terrains qui ceinturent l'établissement, tant au nord jusqu'au fleuve, qu'au sud, sont aussi la propriété du Motel. «Nos partenaires ne seront pas liés aux opérations du Motel. Pour eux, l'intérêt est avant tout dans le site, les terrains.»

    Charles Labrecque ne cache pas son enthousiasme lorsqu’il parle du terrain situé au sud de l’établissement et qui surplombe le Motel. Le lot est ceinturé par la rue Mackay, la rue Hayward et par l’emprise de la Ville qui sépare ce terrain de celui de l’entreprise Irving Oil limitée.

    PÉRENNITÉ

    Les deux administrateurs et copropriétaires entendent poursuivre les activités estivales de la station cet été. «On va voir comment la saison se déroulera. Un commerce comme celui-là, il peut y avoir des problématiques liées au manque de main-d'œuvre d'une saison à l'autre. Mais notre objectif c'est de l'opérer.» L’établissement emploie entre cinq et huit personnes par saison.

    Le Motel Bellevue débutera sa saison le 9 juin pour la terminer en septembre. À titre indicatif, l’Auberge de la Pointe entamera sa saison dès le 9 mai jusqu’au 10 octobre. D’ici là, l’Auberge poursuivra son cycle de rénovations, notamment dans le rafraichissement des salles de bain et dans la mise à niveau des cuisines.

    DÉVELOPPEMENT

    Les cabines, souligne le copropriétaire, sont en excellent état et ont été soigneusement entretenues au fil des ans. Les acquéreurs se donnent quelques années pour statuer de l’avenir de la propriété dans son état actuel. La captation des eaux septiques, notamment, représente aussi un défi puisqu’aucun système d’égout ne dessert le secteur de la rue Mackay.

    «La Ville projette de poursuivre l’aqueduc et les égouts jusqu’au chalet de la Côte-des-Bains, mais il n’est pas dans les plans d’étendre le prolongement plus à l’est comme à l’ouest sur Mackay», précise le directeur du service des communications de la Ville, Pascal Tremblay.

    Le développement de la pointe qui stagne depuis plusieurs années profitera sans aucun doute d’un apport de sang neuf. Un vent de renouveau qui pourrait tendre et gonfler les voiles de son développement.

    commentairesCommentaires

    1

    • JC
      Jean Côté
      temps Il y a 1 an
      La traverse RdL -St Siméon est un élément majeur de l’industrie touristique locale et la Ville devra investir dans ce secteur pour maintenir les milliers d’emplois touchés.
      La Pointe ,soit l’entrée Nord par le fleuve, reçoit quelques 175,000 passants qui injectent des millions dans notre économie. La Pointe n’est pas seulement l’investissement de quelques personnes mais celui de tous les citoyens.
      Faut exploiter cet actif que peu de Ville ont.
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 mai 2024 | 13h54

    Du rêve d’une multinationale à la Librairie du Portage, le parcours de Valérie Lavoie

    De ses rêves de grandeur à ses retours à la réalité, la propriétaire qui se cache derrière la Librairie du Portage, Valérie Lavoie, s’est confiée sur son parcours lors de son passage au diner-conférence du Centre des dirigeants d’entreprises (CDE) de la région de Rivière-du-Loup le 16 mai. Du plus loin qu’elle se souvienne, la native de ...

    13 mai 2024 | 6h00

    Intention de fusion entre le Groupement forestier de Témiscouata et le Groupement forestier Métis-Neigette

    Le Groupement forestier de Témiscouata et le Groupement forestier Métis-Neigette présenteront un projet d’intention de fusion mutuelle lors d’une assemblée générale de leurs membres le 20 juin prochain. Les membres présents devront alors décider d’accepter ou non ce projet. Tous deux en bonne santé financière, les deux groupements forestiers ...

    10 mai 2024 | 10h39

    Le 48e Gala des Prestiges honore 14 entreprises et organismes

    Le 48e Gala des Prestiges de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup (CCMRCRDL) a honoré, le 9 mai, 14 entreprises, entrepreneurs et organismes s’étant démarqués par leurs réalisations au cours de la dernière année. Sous le thème «Audace et vision!», 300 convives se sont donné rendez-vous à l’Hôtel Levesque pour l’occasion. L’identité ...