X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

F.F. Soucy: les négociations sont ardues

durée 10 mars 2023 | 15h47
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    Les négociations entre la partie patronale et syndicale concernant le renouvellement de la  convention collective échue depuis mai 2022 sont difficiles. Mercredi, les syndiqués de l'usine F.F. Soucy de Rivière-du-Loup ont rejeté avec une majorité écrasante de 98% l'offre globale de l'employeur. Ils ont aussi doté le syndicat Unifor d'un mandat de grève illimitée tout aussi fort à raison de 95%.

    L'offre globale a été jugée insultante. «On se devait de la présenter aux travailleurs. Mais il y avait des concessions salariales pour 2023 alors que l'inflation est partout. Il y a beaucoup d'enjeux aussi de pérennité pour les membres des exécutifs des sections locales, dont les libérations», explique le représentant national pour le syndicat Unifor, Marco Allard.

    «Ç'a été rejeté en bloc. Les gens étaient complètement étonnés de voir la position de l'employeur. Ils étaient outrés et même insultés. Ils étaient choqués de voir que l'employeur démontre aussi peu de respect à leur égard».

    Ce dernier cible directement les ressources humaines dans le climat délétère qui entoure les négociations. Il reproche notamment à la partie patronale d'interdire aux délégués syndicaux de faire des représentations sur les heures de travail. «Elle libère les gens quand ils sont "off" ou sur leur temps de vacances pour les négociations, mais elle ne leur permet pas de les reprendre!», s'indigne M. Allard.

    Les principaux points de litige concernent la rémunération, la reconduction du régime de retraite et les horaires de travail, notamment l'enjeu des horaires de travail et de la conciliation travail-famille.

    Le syndicaliste qualifie les discussions en cours d'unilatérales, reprochant à la partie patronale une déconnexion avec la réalité. «Ça fait déjà 10 rencontres avec un conciliateur-médiateur et rien ne bouge. Les seuls qui ont fait des concessions, ce sont les travailleurs. Nos gens méritent du respect et ils sont mobilisés et engagés. La stratégie de l'entreprise d'avoir des directeurs RH [ressources humaines] qui ne se basent pas sur les principes d'une saine communication en relation de travail en 2023, c’est voué à l'échec», prévient le représentant d'Unifor.

    Ce dernier souligne toutefois que le but principal demeure le renouvellement de la convention collective qui permettra aux travailleurs et à l'usine d'aller de l'avant.

    Quant aux fermetures temporaires observées dans les derniers mois, Marco Allard observe que le cout du papier a près de doublé passant de 550$ la tonne à 1050$ la tonne. «Ils créent de la rareté pour maintenir les prix hauts, on n’est pas contre ça, c'est une stratégie qui leur permet de tenir le prix du papier élevé.»

    Selon le syndicat, l'usine F.F. Soucy de Rivière-du-Loup compte environ 140 travailleurs, un chiffre qui ne tient pas compte des employés de bureau et de la direction.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    23 février 2024 | 9h40

    Poitras Meubles et Design s’installera à l’entrée ouest de Rivière-du-Loup

    Poitras Meubles et Design aura un nouveau chez-soi à Rivière-du-Loup. L’entreprise locale va de l’avant avec un ambitieux projet : la construction d’un magasin de 35 000 pieds carrés dans le quartier ouest de la ville. Situé sur la rue Roland-Roussel, à côté du concessionnaire Mitsubishi, ce bâtiment hébergera également le siège social de la ...

    21 février 2024 | 15h40

    21,2 M$ supplémentaires versés aux productrices et aux producteurs de foin et de pâturages

    La saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin. La Financière agricole du Québec annonce qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC), dont un total de 5,1 M$ à 744 ...

    19 février 2024 | 14h36

    De nouveaux propriétaires à la clinique médicale privée Première Ligne de Rivière-du-Loup

    Depuis quelques semaines, la clinique médicale privée Première Ligne du 93, rue Lafontaine à Rivière-du-Loup a de nouveaux propriétaires. Louis-Anthony Ronceau et Vincent Beauchesne se sont en effet portés acquéreurs des actifs de l’entreprise qui a ouvert ses portes en octobre 2019. Les deux associés sont heureux de relancer dès avril prochain ...