X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les Soudures Lebel investit dans ses installations

durée 28 octobre 2022 | 16h39
  • L'entreprise Les Soudures Lebel de Témiscouata-sur-le-Lac (secteur Notre-Dame-du-Lac) a inauguré, ce 28 octobre, un important agrandissement de ses installations. En plus de l'ajout de 5 000 pieds carrés supplémentaires de superficie de production, les propriétaires Maxime et Yanik Lebel ont investi dans l'automatisation d'une partie des opérations en faisant l'acquisition d'un système robotisé. 

    «2Les travaux d'agrandissement, de même que l'acquisition d'équipement, totalisent 1,4 million de dollars. L'achat d'un système robotisé de découpe de profilés au plasma Beamcut constitue une nouveauté importante, puisque l'ajout de pieds carrés a permis d'installer ce tout nouveau système de très grande dimension. L'objectif était donc de disposer de suffisamment d'espace pour cette nouveauté et aussi permettre à nos employés d'évoluer dans un environnement plus aéré», expliquent les propriétaires. 

    Depuis 2015, les Soudures Lebel décroche davantage de contrats et les pièces à découper, assembler et souder sont plus imposantes. «L'investissement que nous inaugurons avec fierté s'inscrit donc dans cette logique de suffire à nos besoins grandissants et répondre à une demande croissante de nos clients», souligne Maxime Lebel. 

    La direction a donc pris les mesures nécessaires pour disposer d'espace supplémentaire dédié à la fabrication, à la finition et à l'expédition. Ainsi, les employés n'ont plus à sortir de l'usine pour réaliser certaines étapes puisque les installations sont maintenant en mesure de recevoir des pièces de grand gabarit. «Ça nous permet du même coup de proposer à nos employés un milieu de travail encore plus agréable et sécuritaire. Après tout, ils sont en grande partie responsables du succès des Soudures Lebel!», mentionne pour sa part Yanik Lebel. 

    Les deux actionnaires insistent sur la productivité et l'efficacité du nouveau système robotisé implanté il y a quelques semaines et dont la phase de rodage vient de se terminer. «Il s'agit d'éliminer des tâches plus ardues pour nos travailleurs. Par exemple, nos soudeurs ne font maintenant que du soudage et peuvent se concentrer à 100 % sur leur travail, les autres étapes ayant été en grande partie réalisées par notre système robotisé. De plus, le robot permet d'éliminer plusieurs erreurs dues au facteur humain, ce qui enlève du stress inutile pour nos employés», expliquent-ils. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    3 décembre 2022 | 6h05

    Parcourir la province pour dénicher de nouveaux talents

    Du 16 au 30 novembre, l’entreprise Premier Tech basée à Rivière-du-Loup a fait le tour du Québec dans le cadre de la troisième édition de sa Tournée d’embauche. Partout dans la province, les recruteurs ont rencontré plus de 150 personnes à fort potentiel pour se joindre à l’équipe toujours grandissante de la compagnie. «On a eu de beaux échanges, ...

    2 décembre 2022 | 6h00

    Près d’un demi-million versé en 15 ans par le Fonds Jeunesse Témiscouata

    Le Carrefour jeunesse-emploi de Témiscouata a présenté, mercredi dernier, la 26e remise des bourses du Fonds Jeunesse Témiscouata. L’initiative créée en 2007 a permis d’offrir 1132 bourses totalisant une somme de 446 475 $ à des jeunes ayant choisi d’effectuer un stage de formation, ou de venir s’établir et travailler ou démarrer une entreprise au ...

    30 novembre 2022 | 7h02

    Le Groupe Lebel en attente dans deux projets majeurs

    Le Groupe Lebel attend toujours des 
nouvelles à la suite de sa demande faite 
il y a un an au bureau régional du 
ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à Rimouski pour son projet de 40 M $ à l’usine de Saint-Michel-du-Squatec.  «Quand j’ai rencontré Amélie Dionne, elle m’a fait ...