Publicité

26 juillet 2022 - 06:02

Les 10 métiers en forte demande au Kamouraska

Le Comité emploi du Kamouraska lance ce 22 juillet les cinq premières capsules vidéo d’une série de dix sur des métiers qui offrent d’excellentes perspectives d’emploi au Kamouraska.

Au total, une trentaine d’entreprises kamouraskoises ont été ou seront visitées pour aller à la rencontre d’autant de travailleuses et travailleurs exerçant l’un ou l’autre des métiers visés. En cette ère de pénurie de main-d’œuvre, le Comité vise à faire connaître et rayonner les métiers qui connaissent une forte demande dans la région et ainsi soutenir les efforts de recrutement des employeurs. Il s’agit des métiers suivants :

  • électromécanicienne, électromécanicien
  • soudeuse, soudeur
  • éducatrice, éducateur de la petite enfance
  • infirmière, infirmier auxiliaire
  • préposée, préposé aux bénéficiaires
  • adjointe administrative, adjoint administratif
  • technicienne, technicien de laboratoire
  • éducatrice spécialisée, éducateur spécialisé
  • informaticienne, informaticien, programmeuse, programmeur
  • animatrice culturelle, animateur culturel

Cette initiative d’attractivité régionale a été rendue possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec et de plusieurs autres partenaires. Les capsules vidéo ont été réalisées en collaboration avec la télévision communautaire du Kamouraska.

En consultant le site LeKamouraska.com et la page Facebook du même nom, il sera possible de découvrir au fil des semaines les métiers d’avenir sur le territoire kamouraskois ainsi que d’en apprendre davantage sur les formations pour y accéder, le profil des candidates et candidats qui les exercent, de même que les employeurs locaux qui recrutent.

Qu’on soit une personne en recherche d’emploi, nouvellement diplômée, étudiante ou une personne expérimentée, les possibilités sont multiples, et la région compte plusieurs attraits. Ces vidéos permettront de présenter les atouts du territoire du Kamouraska à l’extérieur de la région et seront tout autant une carte de visite pour les employeurs qui souhaitent attirer de la main-d’œuvre.

Publicité


Publicité

Commentez cet article