Publicité

3 mai 2022 - 10:03 | Mis à jour : 14:13

Catherine Morneau, «femme d’exception» des Mercuriades 2022 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le dynamisme, le leadership et l’engagement de la vice-présidente exécutive et directrice générale du Groupe Morneau, Catherine Morneau, ont été soulignés en grand dans le cadre du prestigieux concours Les Mercuriades 2022 tenu ce lundi 2 mai. La femme d’affaires a remporté un prix Mercure dans la catégorie «Relève – Femme d’exception».

Une fois de plus, la région a fait belle figure lors de cette grande soirée organisée par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) au Palais des Congrès de Montréal. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le Groupe Morneau s’illustre lors de ce gala célébrant les leaders du milieu des affaires québécois. 

«C’est un honneur d’être lauréate d’un concours reconnu comme celui des Mercuriades, a partagé Catherine Morneau, au lendemain d’un gala haut en émotion. Pour moi, cette soirée a représenté un temps d’arrêt après le feu roulant des 15 dernières années. Un moment pour célébrer mon parcours, mais aussi les gens qui en ont fait partie et ceux qui sont avec moi présentement. C’est aussi grâce à eux que je vis de ma passion et que j’adore mon travail.»

L’entrepreneure s’est aussi dite très émue par le fait que les membres de son équipe ont tenu bec et ongle à l’inscrire à ce concours national. «Ça m’a beaucoup touché qu’ils insistent pour soumettre ma candidature. Il n’y a parfois rien de mieux que cette reconnaissance-là qui est plus près de nous et qui fait vraiment du bien», a-t-elle confié. 

À la tête de l’entreprise familiale depuis l’automne 2021, aux côtés de son frère David, vice-président exécutif - exploitation, Catherine Morneau a rapidement fait sa marque par son leadership, son désir d’innover et sa détermination à faire du Groupe Morneau une entreprise performance, mais également où il fait bon de travailler. 

En plus de continuer à commanditer le transport de denrées alimentaires pour divers organismes, l’entrepreneure de 35 ans s’est illustrée en introduisant le premier véhicule 100 % électrique à la flotte de son entreprise – un camion Volvo à batterie de classe 8. Elle s’est aussi démarquée par la mise en place d’un système de gestion innovant axé sur l’humain. 

Impliquée au sein du Groupe Morneau depuis une quinzaine d’années, Catherine Morneau suit maintenant les traces de son père André qui est demeuré présent comme président, et même de son arrière-grand-père, Pierre, qui a fondé l’entreprise en 1942. Elle ne cache pas avoir une pensée toute spéciale pour les générations précédentes qui ont su bâtir des fondations solides.

La femme d’affaires souligne aussi reconnaissante pour le soutien de ses proches, elle qui au terme du transfert générationnel fait aujourd’hui partie d’un très petit groupe de femmes qui exercent un leadership de haut niveau dans l’industrie du transport routier. 

«Si je suis là aujourd’hui, c’est que mes parents m’ont toujours fait confiance avec mes excentricités, avec mon énergie débordante. J’ai toujours senti que je pouvais tout faire. Je ne me suis jamais demandé si ça changeait quelque chose que j’étais une femme dans l’industrie. Je n’avais pas le sentiment que ça pouvait être un frein […] La confiance qu’ils m’ont donnée, c’est l’une des plus belles preuves d’amour», a-t-elle dit, ajoutant que son père lui a également montré l’importance de continuer d’apprendre et de se développer. 

«Je suis aussi heureuse de pouvoir compter sur mon frère. Nous sommes très proches et partenaires depuis tellement longtemps. Souvent je lui dit que je n’aurais pas le même courage sans lui. D’être deux, c’est très très précieux.»

Spécialisé dans le transport de marchandises et les services logistiques, Groupe Morneau compte sur un réseau de 23 terminaux de transbordement dispersés dans 17 villes dans l’est du Canada. Plus de 1 500 employés — appelés des collaborateurs — font partie de sa grande équipe. 

Au cours des prochains mois, l’entreprise sera appelée à relever plusieurs défis avec l’intégration de ses deux nouvelles acquisitions de la grande région de Toronto. Elle se concentrera aussi sur un important processus d’implantation et modernisation technologique sur plusieurs fronts. 

À travers tout cela, il y a aussi des festivités à préparer, puisque Groupe Morneau célèbrera ses 80 ans d’histoire, en septembre, dans la région de Rivière-du-Loup. 
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article