Publicité

9 novembre 2020 - 13:53 | Mis à jour : 15:02

L’entreprise Womance d’Andréanne Marquis collabore avec Disney

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La femme d’affaires originaire de L’Isle-Verte Andréanne Marquis a dévoilé le 8 novembre la première collaboration majeure de création de vêtements de son entreprise Womance, qui s’est associée avec nul autre que Disney. À peine cinq minutes après leur mise en vente en ligne, les trois quarts de la collection étaient déjà écoulés.

«C’est arrivé de nulle part, j’étais supposée aller à Disney pour la première fois cette année, mais mon voyage a été annulé. Mes importateurs ont de bons contacts et je me suis dit que si on n’essaie pas, on ne saura pas si c’est possible. C’est notre toute première collaboration avec Womance, on est au bon endroit au bon moment. Dire que je collabore avec Disney…je n’en suis pas revenue encore», explique Andréanne Marquis.

Pour le moment, cette entente avec Disney comprend quatre collections par année et différents imprimés de films triés sur le volet. On retrouve sur les premières pièces des images de Mickey Mouse et ses amis, le Roi Lion, Minnie Mouse, la Fée Clochette et Ariel du film La Petite Sirène. Un beau projet qui n’est pas aussi simple qu’on peut le penser. L’engouement envers ce type de produit a dépassé les attentes de l’entrepreneure. «Quand les filles aiment quelque chose, ça va vite. On regarde la possibilité de fonctionner par pré-commande pour en refaire dans l’immédiat. C’était plutôt un trip personnel. J’ai découvert que les gens aiment beaucoup Disney et on a été victime de notre succès. Ça nous donne envie de continuer de faire ce que nos clientes veulent.»

Womance a été fondée en 2015 par Andréanne Marquis, gagnante de la cuvée 2012 d’Occupation Double. «Je ne sais pas ça vient d’où, cet intérêt pour la mode. J’ai trois frères plus vieux…C’est vraiment plus après Occupation Double, les gens me demandaient ce que je portais. Les influenceurs n’existaient pas vraiment à ce moment. Je voulais permettre à mes clientes d’acheter rapidement quelque chose qu’elles aiment. Je n’ai pas étudié là-dedans, mais je fais des vêtements à mon goût, qui sont bien ajustés et qui conviennent aux Québécoises, comme des tricots qui ne piquent pas», complète L’Isle-Vertoise.

En temps de pandémie, Womance s’est impliquée socialement, notamment en remettant un don de 20 000 $ à Moisson Québec en mai dernier grâce à son initiative «Donner pour aider». En aout, l’entreprise a remis l’équivalent de 30 000 $ en vêtements aux organismes MIELS-QC et au Centre multiethnique Québec.

Publicité


Publicité

Commentez cet article