X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Se mobiliser pour la propreté de la Pointe à Rivière-du-Loup

durée 13 juin 2024 | 06h57
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Au cours des dernières semaines, des citoyens de Rivière-du-Loup ont remarqué qu’avec l’apparition du beau temps, des déchets ont aussi commencé à parsemer le parc de la Pointe. Conséquence du début de la saison estivale qui approche à grands pas, mais aussi du manque de civisme de certaines personnes. La Ville estime que la communauté doit se mobiliser pour garder propres les lieux publics de son territoire.

    Un Louperivois, qui effectue le tour de la Pointe chaque matin en moto, se désole des nombreux détritus jetés par terre, dont plusieurs à quelques mètres seulement de poubelles. La rue étant tout près du fleuve, des rebuts peuvent se retrouver dans l’eau. Ce qui peut entrainer des conséquences néfastes sur l’environnement, regrette-t-il.

    «Les gens veulent des améliorations à La Pointe, mais ils ne font pas attention», indique le citoyen. Il considère que les Louperivois sont chanceux d’avoir accès à un tel endroit. C’est pourquoi il souhaite les conscientiser à mettre leurs rebuts à la poubelle et à les ramasser quand ils en voient. Selon lui, si tout le monde y met du sien, la Pointe, lieu prisé pour ses magnifiques couchers de solers, en ressortira plus belle pour l’arrivée de la saison touristique.

    MÊME SON DE CLOCHE À LA VILLE

    La Ville de Rivière-du-Loup déploie divers efforts afin de garder le parc de la Pointe propre. De nombreuses poubelles sont installées aux abords de la rue Mackay et des employés font souvent une rotation pour les vider. 

    Dans le secteur du traversier, où la situation est un peu plus problématique, d’après le directeur des communications de la Ville de Rivière-du-Loup, Pascal Tremblay, des interdictions de camper et les heures d’ouverture sont affichées afin de diminuer les quantités de déchets pouvant découler de l’occupation humaine.

    Détentrice d’un certificat d’occupation du quai, la Ville a pu installer des bancs, des panneaux d’exposition et des poubelles de tri des déchets. Elle croit toutefois que le propriétaire de cette portion de territoire, le MTQ, devrait effectuer un entretien minimal des lieux.

    Le directeur croit que tous doivent y mettre du sien, surtout en période de pointe où de nombreux déchets peuvent se retrouver au sol, où des poubelles peuvent déborder et où les tris des détritus peuvent être contaminés. 

    Malgré sa collaboration avec Parc Bas-Saint-Laurent pour l’entretien du parc, la Ville ne peut tout faire. «Le mandat de la Ville ,c’est de rendre accessible le parc de la Pointe. Ça vient avec son lot de défis et d’enjeux. La cohabitation est importante», soutient M. Tremblay

    S’il le faut, la Ville est prête à effectuer une campagne de sensibilisation ou à engager une ressource à temps plein pour surveiller le parc. «Mais on n’est pas rendus là», assure le directeur.  Il estime que la communauté doit se mobiliser partout sur le territoire de la Ville de Rivière-du-Loup pour bien entretenir les lieux publics.
     

    commentairesCommentaires

    1

    • SD
      Sammy Dalva
      temps Il y a 1 mois
      Malheureusement le Bas du Fleuve, Rivière du Loup et ses environs ressemblent de plus en plus à Montréal…
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    20 juillet 2024 | 13h32

    Signature d’un code de conduite des épiceries : des réactions positives au BQ

    Le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Agriculture, Agroalimentaire et Gestion de l’offre, Yves Perron, ainsi que le député de Rimouski-Neigette­–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, ont réagi à la signature de toutes les grandes chaînes de l’alimentation au code de conduite du secteur des produits d’épicerie. «Je suis ...

    20 juillet 2024 | 6h59

    Fermeture des bureaux de H&R Block dans la région

    Au cours des dernières semaines, plusieurs clients se sont retrouvés face à une porte verrouillée aux bureaux du service de déclaration de revenus et de comptabilité H&R Block de Rivière-du-Loup, sur la rue Lafontaine. Dans une décision rendue par la Cour de Saskatchewan le 9 juillet en matière de faillite et d’insolvabilité, les franchisés Anwar ...

    19 juillet 2024 | 6h57

    École d’immersion française : le milieu toujours en attente d’une réponse 

    L’avenir de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles est toujours en suspens. L’Université Western, qui chapeaute l’institution d’enseignement, tarde à éclaircir ses intentions concernant la reprise ou non de ses activités en sol pistolois.  Selon le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert, l’Université Western a récemment reçu le ...