X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le Parc du Mont-Saint-Mathieu célèbre son 50e anniversaire

durée 8 mai 2024 | 06h55
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    C'est ce samedi qu'a eu lieu le gala visant à souligner le 50e anniversaire du Parc du Mont-Saint-Mathieu. Pour l'occasion, pas moins de 140 personnes y étaient réunies, dont trois des membres fondateurs, le premier président, Jean Pérodeau, ainsi que Maurice Ouellet et Robert Létourneau.

    Le centre de ski du Mont-Saint-Mathieu a été fondé en 1971, mais c'est deux ans plus tard, en 1973, que le premier chalet de ski a été inauguré. Deux années ponctuées de nombreuses anecdotes, dont quelques-unes ont été racontées le 4 mai dernier au plus grand plaisir des convives. Les célébrations, repoussées par la pandémie, ont finalement pu avoir lieu dans un cadre festif.

    Le gala a été l'occasion de clôturer les festivités du 50e anniversaire de la station de ski, pensons notamment à «Montagne aux 50 couleurs» qui a eu lieu cet automne. Le Parc du Mont-Saint-Mathieu a tenu à remercier ses bâtisseurs et a donc souligné l’implication dévouée de Messieurs Pérodeau, Ouellet et Létourneau. Ces derniers ont tous joué un rôle essentiel dans la création du centre de ski il y a 50 ans. Dans le cas de M. Létourneau, présent pendant cinq décennies, et président à deux époques différentes du centre de ski, la piste 19.A a été renommée en son honneur.

    La directrice générale du Parc, Annie Couture, a aussi tenu à souligner l'apport de son prédécesseur, François April, directeur général pendant 13 ans et qui a participé au développement et au renouveau de la montagne.

    «Quand on parle du nouveau chalet, du télésiège, c'est la signature de François April, alors nous avons tenu à lui rendre hommage et nous lui avons offert une plaque commémorative.» 

    Un autre ancien directeur général, Dave Gagnon, a aussi vu son travail être souligné. Les convives et les élus présents ont aussi eu droit à de nombreuses anecdotes, certaines savoureuses, sur les premiers moments de la station de ski.

    PRÉSENT ET FUTUR

    Le centre de ski offre aujourd'hui plus d'une trentaine de pistes. Le Parc du Mont-Saint-Mathieu prévoit l’aménagement d’un sentier d’ascension de vélo de montagne, trois sentiers de descente, ainsi qu’un sentier de type crosscountry où débutants et experts pourront s’amuser et se divertir. Un aménagement de type véloparc est aussi dans les plans.

    Rappelons que l'an dernier, le Parc a aussi fait l’acquisition d’une dameuse de la compagnie Prinoth. Le modèle choisi (Bison X) a offert une technologie de pointe pour l’entretien des pistes, et a permis aussi au centre de ski de réduire considérablement ses émissions de CO2.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    29 mai 2024 | 15h13

    Maintien de la traverse à Rivière-du-Loup : le gouvernement refuse de prendre position 

    Le gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) continue d’entretenir une incertitude dans le dossier de la traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon. Les députés de la CAQ ont refusé d'appuyer une motion présentée par le Parti libéral du Québec demandant au gouvernement de s'engager à maintenir le lien maritime au quai louperivois, ce ...

    29 mai 2024 | 14h05

    Plus de 75 cas actifs de coqueluche dans les MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska

    Dans les dernières semaines, la direction de la santé publique régionale a observé une recrudescence des cas de coqueluche dans les secteurs de Rivière-du-Loup et de Kamouraska. En date du 28 mai, 75 cas actifs ont été répertoriés sur le territoire du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSSBSL). Selon le Dr ...

    29 mai 2024 | 10h54

    La Chambre de commerce de retour à l’Assemblée nationale dans le dossier de la traverse

    À l’initiative de la Ville de Rivière-du-Loup et en compagnie d’une délégation de représentants de la région, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup s’est de nouveau rendue à l’Assemblée nationale pour exiger un fois de plus le maintien de la Traverse Rivière-du-Loup - Saint-Siméon, ce mercredi 29 mai.  «Il est inconcevable que le ...