X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Coupe d’arbres matures dans le site patrimonial protégé à Saint-André-de-Kamouraska

durée 1 février 2024 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Une dizaine d’arbres ont été sévèrement coupés cet automne dans le cimetière de Saint-André-de-Kamouraska, une initiative de la fabrique qui a soulevé l’indignation de plusieurs citoyens. Aucune demande de permis n’a été adressée à la Municipalité, alors que le site patrimonial est protégé par un règlement municipal depuis 20 ans.

    «Les bénévoles sont des gens généreux de leurs temps et ce n’est pas leur spécialité […] Notre intention n’était pas de sanctionner l’organisme ou les marguillers. Ils ont fait ça de bonne foi, dans l’ignorance du règlement. Nous n’avons pas le choix de l’appliquer», indique le maire de Saint-André-de-Kamouraska, Gervais Darisse.

    Ce dernier souligne la volonté de la Fabrique de remettre les choses en état et de trouver une entente avec la Municipalité. Le dossier a été référé au Comité consultatif d’urbanisme (CCU) qui émettra des recommandations au cours des prochaines semaines.

    Du côté de la Fabrique de la paroisse de Saint-André, le président, Pierre Lebel, admet qu’une demande de permis aurait dû être adressée à la Municipalité avant de procéder à la coupe des arbres l’automne dernier. «Personne ne le savait. On les a coupés pour la sécurité. Les arbres étaient pourris du milieu et des branches qui tombaient avaient brisé des monuments», ajoute M. Lebel. Il précise que la fabrique a l’intention de planter de nouveaux arbres ce printemps.

    En vertu du Règlement pour la constitution d’un site patrimonial pour le noyau paroissial de Saint-André et ses abords, adopté il y a maintenant 20 ans, «toute coupe d’arbres devra être approuvée par le CCU et les arbres coupés devront être remplacés par des arbres de bon calibre.» Ce site comprend l’église, le presbytère, le cimetière, l’ancienne salle des habitants, l’ancien couvent des Sœurs, la vieille école, la Caisse populaire, un commerce, cinq résidences de la rue Principale et les monuments du Christ-Roy et du Sacré-Cœur.

    Le maire Gervais Darisse explique que la Municipalité a décidé d’adopter une résolution lors de la réunion du conseil municipal du 5 décembre 2023 pour régulariser les interventions antérieures réalisées par la fabrique. «On est fautifs de ne pas avoir bougé avant. Nous aurions le pouvoir d’exiger que les choses soient remises en état […] Le côté positif de tout ça, c’est que les gens ont des opinions. Même s’il n’y a plus de pratique religieuse, ils ont la volonté de protéger notre patrimoine», ajoute M. Darisse.

    Dans cette résolution, la Municipalité a demandé à la fabrique de «cesser sans délai tous travaux de coupe ou de taille d’arbres dans le site patrimonial». Elle a aussi dû déposer un avis concernant les travaux récents de coupe d’arbres pour qu’il soit analysé par le CCU.

    Ce document devra aussi comprendre d’autres travaux réalisés antérieurement qui n’avaient pas fait l’objet d’une demande de permis : la construction d’un kiosque, le déplacement d’un hangar, la démolition du jeu de croquet et les coupes ou tailles d’arbres antérieures à celles de novembre 2023. Les recommandations du CCU sont attendues ce printemps, et les travaux devraient être amorcés en mai.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 février 2024 | 10h37

    Colloque de l’industrie touristique du Bas-Saint-Laurent

    Tourisme Bas-Saint-Laurent invite ses membres et ses partenaires à s’inscrire sans plus tarder au colloque annuel de l’industrie touristique qui se déroulera le mercredi 13 mars 2024 à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, sous le thème « Les temps changent ». Lors du souper-soirée « Découvertes du Bas-Saint-Laurent », un hommage sera rendu à ...

    22 février 2024 | 10h18

    La loterie pastorale est de retour pour une 15e édition

    Les fabriques des paroisses de Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Cyprien, Saint-Clément, Saint-Médard et Saint-Mathieu-de-Rioux se regroupent pour mettre sur pied la 15e édition de la loterie pastorale qui permettra de récolter 42 000 $ et de faire d’heureux gagnants. Les 1400 billets sont disponibles auprès des marguilliers ou des bénévoles désignés des ...

    22 février 2024 | 7h12

    300 000 $ pour relancer les transports collectifs et adaptés de la région

    La députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne, annonce au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, une aide ponctuelle de 297 652 $ pour les trois MRC de sa circonscription, afin de contrer la baisse des revenus causée notamment par une perte d’achalandage. Ainsi, la ...