X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Déneigement à la Pointe : le MTQ et la Ville de Rivière-du-Loup se renvoient la balle

durée 29 janvier 2024 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Depuis quelques semaines, la neige s’amasse sur la rue Hayward à Rivière-du-Loup, empêchant les automobilistes et les marcheurs d’avoir accès au brise-lame dans le secteur de la Pointe. La Ville de Rivière-du-Loup et le ministère des Transports se livrent un furieux match de ping-pong quant à la responsabilité du déneigement dans ce secteur, ce qui explique l’importante quantité de neige qui s’y est accumulée.

    La situation a été apportée à l’attention d’Info Dimanche par un citoyen du secteur de la Pointe, Marc Morin. Il a partagé son incompréhension, puisque ce secteur est très fréquenté, même en hiver.

    «Les couchers de soleil font partie du ‘’branding’’ de Rivière-du-Loup. Plusieurs personnes y vont encore. Le tourisme, ce n’est pas seulement l’été, l’hiver aussi. Il faut s’arranger pour accommoder les gens qui veulent profiter de la beauté de notre coin», indique-t-il.

    Les roulières de véhicules, au fond glacé, rendent les déplacements jusqu’au quai difficiles. Le manque de déneigement est le symptôme visible d’un imbroglio qui dure depuis plusieurs années., digne de la maison qui rend fou du film «Les Douze travaux d’Astérix».

    Selon la Ville de Rivière-du-Loup, ce secteur fait partie du quai, donc il ne s’agit pas d’un tronçon de rue sous sa responsabilité. Il est la propriété du ministère des Transports et de la Mobilité durable, donc du gouvernement du Québec. La Ville possède un certificat d’occupation.

    «Sur le plan foncier, c’est un terrain qui ne nous appartient pas. On n’a pas la responsabilité de le déneiger. C’est un service qu’on aimerait offrir, mais il y a un cout à ça», indique le directeur des communications de la Ville de Rivière-du-Loup, Pascal Tremblay. Le rayon d’action de la Ville s’arrête au feu de circulation. Ce dernier suggère aux marcheurs de stationner leurs véhicules dans les espaces de la marina, située près du quai, afin d’y accéder plus facilement.

    De son côté, le porte-parole du ministère des Transports et de la Mobilité durable, Jean-Philippe Langlais, confirme que le ministère assure l’entretien hivernal de la rue Hayward à Rivière-du-Loup entre le boulevard Cartier et l’intersection de la rue du traversier, puisqu’elle est sous sa gestion.

    «Le ministère ne connaît aucun enjeu de déneigement cette saison, en ce qui a trait à ce tronçon sous sa responsabilité. Au-delà de l’intersection, la rue Hayward devient sous gestion municipale. L’entretien de l’accès au brise-lame est donc sous la responsabilité de la Ville de Rivière-du-Loup, d’après le ministère des Transports. Le mystère du déneigement est donc toujours entier et Astérix est encore à la recherche du laisser-passer A38.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 février 2024 | 15h00

    Vers une nouvelle caserne à Rivière-Bleue

    Exigüe, âgée, ne correspond plus aux normes incendie, les arguments en faveur d'une nouvelle caserne sont nombreux à Rivière-Bleue. Et la Municipalité ne s'en cache pas, elle planche sur un projet de nouvelle caserne depuis un moment déjà. Le sujet sera à l'ordre du jour ce mercredi 28 février dans le cadre de la Soirée publique d'information ...

    28 février 2024 | 13h15

    Trois-Pistoles se mobilise pour la sauvegarde de son École d’immersion française

    Le comité de relance de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles, composé d’élus et de familles hôtesses, s’est tourné vers sa communauté le 27 février. Ne pouvant rester les bras croisés en attente d’une réponse de l’Université Western concernant le retour de leur programme en 2025, les membres ont usé de proactivité. Ils ont lancé une ...

    28 février 2024 | 10h39

    Plus de 2 M$ pour bonifier les services d’aide psychologique aux élus

    Québec a annoncé le 28 février un investissement de près de 2 M$ afin de fournir de l’aide psychologique de première ligne gratuite aux élus municipaux et aux membres de leur famille. La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, veut ainsi répondre à un besoin exprimé par les maires et mairesses de la province aux prises avec du ...