X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le CPE les Calinours acquiert un terrain pour une installation de 50 places

durée 22 janvier 2024 | 06h57
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Le CPE les Calinours a procédé la semaine dernière à l’acquisition d’un nouveau terrain à Témiscouata-sur-le-Lac, au 396, rue Roy, afin de construire une quatrième installation comptant 50 places au printemps 2024.

    Ces places avaient déjà été autorisées par le gouvernement du Québec en mars 2022. «C’est un secteur où il y aura du développement résidentiel. Le terrain avait le bon zonage, les dimensions nécessaires et il est desservi par l’aqueduc et l’égout», précise le directeur du CPE les Calinours, Denis Blais.

    Les travaux pourront commencer dès que le ministère de la Famille accordera les autorisations finales au projet. M. Blais veut s’assurer que le prochain dépôt du dossier sera accepté par le gouvernement.

    RÉSORBER LA CRISE

    Il y a trois ans, environ 220 places au permis du CPE les Calinours étaient octroyées sur une possibilité de 344. Le projet-pilote de responsables de services de garde en communauté lancé au Témiscouata a agi comme une bouée de sauvetage pour plusieurs communautés au Québec.

    «Nous avons encore des listes d’attente, la pression est diminuée et les parents ont des alternatives […] Maintenant nous comptons tout près de 320 places réelles et disponibles. Les projets en communauté, c’est un succès monstre», ajoute le directeur du CPE les Calinours, Denis Blais.

    Ainsi, 30 nouvelles ressources ont été recrutées au Témiscouata, dont 13 d’entre elles qui œuvrent ou qui sont sur le point d’œuvrer dans un des neuf projets de service de garde en communauté de la région.

    Les éducatrices participant à ces projets-pilotes conservent leur statut de travailleuses autonomes ainsi que les avantages des services éducatifs en milieu familial, tout en travaillant dans un local situé hors de leur résidence.

    La grande majorité des municipalités du Témiscouata ont maintenant des services de garde en communauté implantés sur leur territoire. Un montant de plus de 461 250 $ a été amassé afin d'améliorer significativement l'offre de services de garde en milieu familial. La MRC de Témiscouata, Desjardins, la SADC de Témiscouata et plusieurs municipalités avaient participé financièrement à ce projet.

    «C’est parti chez nous. Nous avons travaillé fort avec le Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance pour développer ce projet […] Les entreprises ont la possibilité de développer ce genre de service. Avoir un service de garde, c’est un outil de rétention important pour le personnel», souligne Denis Blais.

    DYNAMISME

    Selon les statistiques du Conseil québécois des services éducatifs à l’enfance, 236 projets-pilotes de responsables en services de garde en communauté ou en entreprise ont été autorisés, dont 27 au Bas-Saint-Laurent. Le nombre de nouvelles places en activité est de 1 305, partout au Québec.

    Denis Blais souligne qu’en 2021, le travail d’éducatrice en milieu de garde était au plus bas. Au cours de l’année 2020-2021, le CPE les Calinours avait été confronté à la fermeture de près de la moitié de ses services de garde en milieu familial. «Depuis cette initiative lancée au Témiscouata, nous avons ouvert 70 dossiers de personnes intéressées. Ç’a redynamisé cette profession qui est essentielle dans les milieux ruraux comme le nôtre», ajoute-t-il. Cette mesure s’est ajoutée aux négociations salariales qui ont amélioré les conditions de travail des éducatrices et aux bourses d’études offertes par le gouvernement du Québec.

    Le directeur du CPE les Calinours a été aux premières loges de la mobilisation des municipalités autour de ce projet. Les services de garde en milieu communautaire peuvent ouvrir dans un délai de quelques semaines. «Ç’a un impact immédiat sur la qualité de vie dans nos petites municipalités et c’est un service qui est voué à se maintenir. Je pense que c’est l’avenir du service de garde en milieu familial», lance Denis Blais.

    Les personnes qui souhaitent devenir responsable d’un service de garde en milieu familial sont invitées à contacter Martine Lévesque au CPE Les Calinours au 418-854-0255 poste 521.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    24 février 2024 | 7h24

    Randonnée et exposition de motoneiges au lac Témiscouata

    Pour ceux qui souhaitent faire le plein d’adrénaline, une randonnée de motoneiges antiques et hors-pistes est prévue le samedi 2 mars à 10 h à l’Éco-site de la tête du lac Témiscouata, suivi d’une exposition. Les amateurs et propriétaires de motoneiges antiques et hors-pistes intéressés à sortir leurs bolides sont conviés à la station d’essence ...

    24 février 2024 | 6h56

    À l’ile aux Basques en voiture

    «Je vous parle d'un temps, que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaitre», chantait Charles Aznavour avec La Bohème. Ce bon vieux temps, diront les plus vieux, s’étiole comme la banquise sur le fleuve. Une banquise qui autrefois, permettait de gagner l’ile aux Basques, en face de Trois-Pistoles… en Renault 5, rien de moins ! C’est ...

    24 février 2024 | 6h37

    La 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré

    C’est le 27 février prochain qu’aura lieu la 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré. Lors de cette journée, 100 % des ventes de pizzas seront redistribuées. Les cinq frères et sœurs à la tête de Pizza Salvatoré renouvelle cette campagne, dont la moitié des ventes de pizzas réalisées ce jour-là seront offertes en bonus salarial à tous les ...