X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

De plus en plus de chambres climatisées dans les CHSLD au Bas-Saint-Laurent

durée 6 août 2023 | 06h55
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Davantage de chambres dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Bas-Saint-Laurent sont climatisées selon les chiffres dévoilés par l’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP). Même si du chemin reste à faire, le CISSS a augmenté l’offre de climatisation sur son territoire de 15 %.

    Sur les 868 chambres des 12 CHSLD dans le Bas-Saint-Laurent, 309 sont présentement climatisées pour une proportion de 35,60 %, selon l’enquête de l’AQRP réalisée dans les derniers mois. Comparativement à 2022, le CISSS détient deux CHSLD de moins, mais a 55 chambres de plus.

    Le conseiller aux relations médias au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Gilles Turmel, indique qu’une cinquantaine de climatiseurs sont installés chaque année dans les centres d’hébergement. Les résidents qui en font la demande ou qui en ont besoin pour des raisons médicales en reçoivent dans un délai de quelques jours.

    D’après lui, procéder à la climatisation complète de tous les CHSLD de la région ne serait pas une bonne idée. «Parfois, les personnes âgées aiment quand c’est un peu plus chaud», souligne-t-il. Il mentionne que les résidents préfèrent le contrôle de l’humidité. La totalité des centres d’hébergement du territoire détient une aire commune climatisée. Deux d’entre eux ont un système central contrôlant l’humidité relative.

    En saison estivale, des îlots de fraicheur sont aussi installés dans les bâtiments grâce à une climatisation temporaire.

    M. Turmel informe que le CISSS n’a jamais eu de problématique concernant des épisodes de canicules et que la réalité du territoire n’est pas la même qu’à Montréal par exemple. Le Bas-Saint-Laurent, excepté la Matapédia et le Témiscouata, bénéficie du fleuve qui rafraichit les nuits, raconte-t-il. 

    Mais, «avec les étés, la météo qui change, c’est une nouvelle réalité à laquelle on va devoir s’adapter et en faire plus», a partagé M. Turmel. Les gestionnaires des CHLSD commençaient à effectuer des demandes de climatiseurs en avril depuis quelques années afin d’envisager les besoins de ses résidents. 

    Dans le futur, le CISSS s’attend à ce que les requêtes arrivent plus tôt et qu’elles s’accroissent. L’organisation va donc se mettre en action et être proactive, car elle prévoit que les étés deviendront de plus en plus chauds et que les épisodes de canicule durent plus longtemps.

    Au Québec pour l’année en cours, 64 % des chambres en CHSLD sont climatisées. L’année dernière, elles s’élevaient à 57 %. Il s’agit donc d’une amélioration de 13 % pour la climatisation dans ces établissements à travers la province.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 14h28

    La chasse à l’oie, une activité complémentaire à celle des effaroucheurs

    L’oie des neiges est de retour au Bas-Saint-Laurent pour quelques semaines en attente de poursuivre sa migration vers son aire de reproduction dans l’Arctique canadien. L’intervention de chasseurs, en accord avec les propriétaires des terres agricoles et dans le respect de ces dernières, peut être complémentaire au travail des effaroucheurs et ...

    14 avril 2024 | 14h19

    Le Québec et le Bas-Saint-Laurent perdant sur toute la ligne selon Maxime Blanchette-Joncas

    Le député de Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a dénoncé le peu d’investissements de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) au Québec, alors que le Québec est plongé en pleine crise du logement. Selon le Bloc Québécois, quand Ottawa choisit les projets, le Québec est lésé. Des chiffres obtenus ...

    14 avril 2024 | 7h10

    Le Jeune Barreau de Montréal lance sa 42e Clinique juridique téléphonique

    Le Jeune Barreau de Montréal (JBM) lance sa 42e édition de la Clinique juridique téléphonique, qui aura lieu les 20 et 21 avril prochains. Le temps d'une fin de semaine, avocats et notaires se mobiliseront pour offrir des conseils juridiques gratuits par téléphone à la population de partout au Québec. Cette initiative constitue, avec d'autres ...