X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Programme Emplois d’été : des coupures malgré des investissements de 800 000 $

durée 5 juin 2023 | 10h45
  • Le député de Rimouski-Neigette - Témiscouata - Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, annonce que l’édition 2023 du programme Emplois d’été a permis d’octroyer 804 100 $ pour créer 185 emplois destinés à des jeunes de 15 à 30 ans. Cependant, il déplore les coupures de près de 300 000 $ que subit la circonscription par rapport à l’année dernière et demande au gouvernement fédéral de hausser le financement du programme immédiatement.

    Selon le député, le programme permet aux jeunes de vivre une première expérience de travail enrichissante en plus d’aider les employeurs à recruter en période achalandée. «En région, cet argent permet de dynamiser des secteurs comme la restauration, le tourisme et la culture. En raison des coupures du fédéral, moins de 40 % des demandes ont été approuvées cette année… c’est tout notre écosystème entrepreneurial et communautaire qui est fragilisé», a dénoncé M. Blanchette-Joncas.

    Année après année, il indique que son équipe et lui accompagnent des organismes dans leurs démarches de soumission de projet. «On le voit, l’impact majeur de l’obtention de financement sur leur planification estivale. J’ai parlé avec des organismes qui m’ont dit qu’ils sont contraints d’abandonner des projets parce que le fédéral les a laissés tomber… ça ne passe pas! », s’est-il insurgé.

    Le politicien demande formellement à la ministre responsable de la Jeunesse, Marci Ien, de prendre acte des besoins importants dans les régions et de rehausser, dès maintenant, le financement du programme d’Emplois d’été. «Cette réduction du financement arrive au moment où les organismes et entreprises se remettent encore des années pandémiques, et les besoins sont encore criants. Je vais continuer de mettre de la pression pour que l’offre suive la demande», a confirmé Blanchette-Joncas.

    En 2022, la circonscription avait eu droit à un financement de 1 079 352 $ permettant de créer 290 emplois estivaux.
     
    Malgré tout, Maxime Blanchette-Joncas tient à encourager les jeunes de la région à saisir les opportunités créées par le programme: «Chacun de ces emplois est une expérience unique de se développer et de s’épanouir. Je souhaite le meilleur des succès à tous ceux qui […] et je me ferai un plaisir de vous croiser sur le terrain cet été!», a souligné le député.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 14h28

    La chasse à l’oie, une activité complémentaire à celle des effaroucheurs

    L’oie des neiges est de retour au Bas-Saint-Laurent pour quelques semaines en attente de poursuivre sa migration vers son aire de reproduction dans l’Arctique canadien. L’intervention de chasseurs, en accord avec les propriétaires des terres agricoles et dans le respect de ces dernières, peut être complémentaire au travail des effaroucheurs et ...

    14 avril 2024 | 14h19

    Le Québec et le Bas-Saint-Laurent perdant sur toute la ligne selon Maxime Blanchette-Joncas

    Le député de Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a dénoncé le peu d’investissements de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) au Québec, alors que le Québec est plongé en pleine crise du logement. Selon le Bloc Québécois, quand Ottawa choisit les projets, le Québec est lésé. Des chiffres obtenus ...

    14 avril 2024 | 7h10

    Le Jeune Barreau de Montréal lance sa 42e Clinique juridique téléphonique

    Le Jeune Barreau de Montréal (JBM) lance sa 42e édition de la Clinique juridique téléphonique, qui aura lieu les 20 et 21 avril prochains. Le temps d'une fin de semaine, avocats et notaires se mobiliseront pour offrir des conseils juridiques gratuits par téléphone à la population de partout au Québec. Cette initiative constitue, avec d'autres ...