X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Prolongement de l’autoroute 20 : deux comités créés en 2023

durée 22 mars 2023 | 10h08
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Deux comités formés de citoyens, d’élus et de représentants du gouvernement verront le jour au cours de la prochaine année afin de travailler le projet de prolongement de l’autoroute 20 entre Notre-Dame-des-Neiges et Rimouski. La nouvelle a été confirmée au lendemain du dépôt du budget provincial 2023-2024, le 22 mars. 

    Selon Jean-Philippe Langlais, responsable des communications au ministère des Transports et de la Mobilité durable, un «comité de suivi» composé de partenaires du milieu, d’acteurs régionaux et d’élus locaux sera formé prochainement.

    À cela s’ajoutera éventuellement un comité de soutien et de vigilance au niveau environnemental. «Des citoyens de Notre-Dame-des-Neiges s’y joindront, tout comme des représentants du ministère des Transports et du ministère de l’Environnement», a souligné M. Langlais. 

    «La création de ce comité très important est une condition du décret qui avait été émis pour le tronçon entre Notre-Dame-des-Neiges et Trois-Pistoles qui doit traverser la rivière Trois-Pistoles. Ce comité devrait être aussi être composé dans la prochaine année», a-t-il expliqué. 

    Le rôle et les responsabilités de chacun de ces comités ne sont pas précisées pour le moment.  

    Le projet de prolongement de l’autoroute 20 est demeuré inscrit au Plan québécois des infrastructures (PQI), un an après son retour au printemps 2022. Le ministère des Transports indique que les démarches suivent leur cours. 

    Selon ledit PQI, le dossier est «à l’étude» dans le volet réseau routier (plus de 100 M$). Jean-Philippe Langlois précise néanmoins qu’aucun montant n’est associé à ce projet à ce jour. Aucun échéancier n’est déterminé. 

    «La présence du projet au PQI va permettre de finaliser la conception du tronçon et de finaliser les études nécessaires pour déterminer le meilleur scénario pour l’achèvement», a résumé M. Langlais. «C’est une façon de mentionner que le ministère est autorisé à faire les études nécessaires pour le bon cheminement du dossier.»

    Le ministère rappelle que le tronçon entre Notre-Dame-des-Neiges et Trois-Pistoles, et celui entre Rimouski et Trois-Pistoles, ne sont à la même étape dans le cheminement du dossier. Dans tous les cas, plusieurs études doivent être complétées ou même reprises afin de s’assurer que les meilleurs scénarios soient privilégiés. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 14h28

    La chasse à l’oie, une activité complémentaire à celle des effaroucheurs

    L’oie des neiges est de retour au Bas-Saint-Laurent pour quelques semaines en attente de poursuivre sa migration vers son aire de reproduction dans l’Arctique canadien. L’intervention de chasseurs, en accord avec les propriétaires des terres agricoles et dans le respect de ces dernières, peut être complémentaire au travail des effaroucheurs et ...

    14 avril 2024 | 14h19

    Le Québec et le Bas-Saint-Laurent perdant sur toute la ligne selon Maxime Blanchette-Joncas

    Le député de Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a dénoncé le peu d’investissements de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) au Québec, alors que le Québec est plongé en pleine crise du logement. Selon le Bloc Québécois, quand Ottawa choisit les projets, le Québec est lésé. Des chiffres obtenus ...

    14 avril 2024 | 7h10

    Le Jeune Barreau de Montréal lance sa 42e Clinique juridique téléphonique

    Le Jeune Barreau de Montréal (JBM) lance sa 42e édition de la Clinique juridique téléphonique, qui aura lieu les 20 et 21 avril prochains. Le temps d'une fin de semaine, avocats et notaires se mobiliseront pour offrir des conseils juridiques gratuits par téléphone à la population de partout au Québec. Cette initiative constitue, avec d'autres ...