X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Pénurie de logements étudiants : le Cégep de Rivière-du-Loup en mode solution

durée 23 janvier 2023 | 06h51
  • Alyson Théberge
    Par Alyson Théberge

    Stagiaire - journaliste

    La pénurie de logements qui affecte le Québec n’épargne pas les citoyens de la région du Bas-Saint-Laurent, ni ses étudiants. Le Cégep de Rivière-du-Loup, en collaboration avec le Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup (CSS), travaille présentement sur des solutions afin d’en améliorer l’offre, allant de la diffusion d’une campagne publicitaire jusqu’à la construction d’une nouvelle résidence étudiante, d’ici 2025.

    «On a été chanceux cette année parce qu’à l’automne, tous nos étudiants ont réussi à se loger convenablement. Mais on voyait que ça devenait de plus en plus difficile», confie René Gingras, directeur général du Cégep de Rivière-du-Loup. En 2022, les 211 chambres de la résidence actuelle du Cégep de Rivière-du-Loup ont trouvé preneur «très rapidement», souligne Jérémie Bouchard, coordonnateur du Service des communications du Cégep de Rivière-du-Loup. Selon la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), le taux d’inoccupation des logements à Rivière-du-Loup, en 2021, était de 0,5%.

    Le Cégep de Rivière-du-Loup prévoit une hausse de ses admissions pour la prochaine année. «Il y a beaucoup d’initiatives qui sont [prises] pour encourager la mobilité interrégionale, dont des bourses. Les étudiants des grands centres sont intéressés et on s’en vient une option plus qu’intéressante», explique M. Bouchard. Une forte demande se fait également sentir du côté des étudiants internationaux.

    Ayant pour but d’encourager les propriétaires de logements à soumettre leurs offres, une campagne publicitaire fera appel à la population de Rivière-du-Loup et des municipalités avoisinantes. Ceux et celles qui possèdent des espaces locatifs dans leur domicile seront sollicités afin de les louer à des étudiants du Cégep de Rivière-du-Loup et du Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir.

    «Des maisons qui ont des entrées indépendantes vers le sous-sol […] ce sont des options qui sont très intéressantes pour nos étudiants», mentionne M. Bouchard.

    Cette pratique, sans doute méconnue pour certains, n’est toutefois pas une «nouveauté», explique M. Gingras. Elle se réalisait déjà depuis des années à Rivière-du-Loup. «Il y a des gens qui ont l’habitude de le faire et qui continue, et ça, on l’apprécie grandement», lance ce dernier.

    Ces espaces de location permettent aux propriétaires de contribuer au développement économique de la Ville de Rivière-du-Loup, soit en aidant à contrer la pénurie de main d’œuvre alors que les étudiants de l’extérieur viennent occuper des emplois. «Je pense que tout le monde s’en sort gagnant en bout de ligne», explique M. Gingras.

    UNE NOUVELLE RÉSIDENCE ÉTUDIANTE

    Malgré le potentiel de la campagne publicitaire, le Cégep de Rivière-du-Loup et le CSS de Kamouraska-Rivière-du-Loup ont en tête, à plus long terme, une solution de grande envergure : la construction d’une nouvelle résidence étudiante.

    Bien qu’il soit encore trop tôt pour s’avancer sur un échéancier, le directeur du Cégep de Rivière-du-Loup, René Gingras, espère qu’une nouvelle résidence puisse voir le jour rapidement, soit en 2024 ou 2025. «Tout va dépendre de la façon dont les démarches vont avancer auprès des différentes instances», conclut ce dernier.

    Dans la réalisation de ce projet de plusieurs étapes, le Cégep de Rivière-du-Loup et le CSS de Kamouraska-Rivière-du-Loup pourront compter sur l’appui de la MRC de Rivière-du-Loup et de la Ville. La construction, par un partenaire externe, est envisagée sur un terrain appartenant au CSS.

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 16h54

    Maxime Blanchette Joncas gonflé à bloc pour la rentrée parlementaire

    Création de logements, pénurie de main-d’œuvre, assurance-emploi et couverture cellulaire sont des enjeux locaux qui se trouvent au cœur des priorités du député de Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, pour la session parlementaire 2023 qui vient tout juste de débuter. «Le gouvernement fédéral […] ne connait pas la ...

    Publié à 12h18

    L'Assemblée nationale s'oppose à la refonte des circonscriptions fédérales

    L’Assemblée nationale s’est officiellement opposée à la suppression de la circonscription d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia dans l'Est-du-Québec ce mardi 7 février. La motion soulignant l'opposition des députés provinciaux a été adoptée à l'unanimité et sans débat. Le texte de motion présenté a été présenté par le leader parlementaire de ...

    Publié à 11h22

    Néomédia et infodimanche.com renforcent leur architecture

    Vous l'aurez remarqué, depuis vendredi dernier, le site Internet infodimanche.com et l'application infodimanche rencontrent certaines difficultés. Un problème de serveurs de notre fournisseur Néomédia s'est avéré être l'oeuvre de pirates informatiques. L'entreprise située en Beauce a donc saisi l'occasion afin de migrer son architecture sur une ...