X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Salubrité des terrains : Rivière-du-Loup se donne la possibilité d’intervenir 

durée 15 novembre 2022 | 14h34
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    La Ville de Rivière-du-Loup pourra maintenant intervenir auprès des citoyens qui accumulent une quantité jugée déraisonnable de déchets, de débris ou d’autres matériaux sur leur propriété. Les élus louperivois ont adopté, le 14 novembre, un amendement du règlement municipal concernant la salubrité et l’entretien des bâtiments résidentiels, établissant du même coup des balises claires à respecter. 

    Cette modification du règlement précédent, qui datait du 25 aout 2008, offrira des leviers d’intervention aux autorités municipales qui devaient jusqu’ici se fier à la bonne volonté des personnes interpellées. Des avis pourront être envoyés et des contraventions pourront être émises s’il la réglementation en vigueur – maintenant précisée – n’est pas respectée. 

    Le nouveau Règlement 2120 vient spécifier ce qui est jugé comme une nuisance (et donc une infraction) sur les terrains résidentiels, que ce soit les amoncellements de gravier, de sable, de matières résiduelles, de ferrailles, de pneus, de bois ou de pièces automobiles,  par exemple. Il vient aussi préciser que le gazon, l’herbe et la broussaille ne peuvent pas dépasser une hauteur limite de 20 centimètres. 

    Des règlements similaires sont en vigueur dans plusieurs villes du Québec. 

    Selon Pascal Tremblay, directeur du Service des communications, la Ville de Rivière-du-Loup se donne les moyens de serrer la vis aux récalcitrants. Dans les derniers mois, des citoyens auraient dénoncé l’état de certains terrains du territoire louperivois. 

    «C’est quelque chose que nous avions sur la table à dessin, puisque la réalité est que nous n’avions pas les pouvoirs d’agir auprès des gens concernés. Nous avons aussi eu des demandes de citoyens à ce niveau», a-t-il expliqué.   

    «C’est un règlement qui touche le vivre ensemble et la beauté que [les élus et l’administration municipale] souhaitent donner à la Ville.» 

    Les citoyens qui ne respecteront pas la nouvelle réglementation s’exposent à des contraventions pouvant varier entre 400 $ et 2000 $. L’amende pourrait également être plus élevée en cas de récidive.  
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h28

    La MRC de Témiscouata adopte son budget 2023

    Lors de la dernière séance du Conseil de la MRC de Témiscouata tenue le 23 novembre dernier, les membres ont adopté le budget 2023 totalisant 10 423 152 $.  Une augmentation de 1.16% des quotes-parts est dénotée. Toutefois, la MRC mentionne qu’il y a eu une augmentation relativement importante des coûts de services à la carte qui sont offerts à ...

    Publié à 13h00

    La Grande guignolée des médias à Rivière-du-Loup

    C’est le jeudi 1er décembre que se tiendra la Grande Guignolée des médias à Rivière-du-Loup. Les représentants d’Info Dimanche, de CIEL FM et CIBM ainsi que de CIMT collecteront les dons des automobilistes pour cette bonne cause. Les employés d’Info Dimanche seront positionnés à l’intersection des rues Fraser et Lafontaine dès 7 h 30 le matin ...

    Publié à 10h47

    Amélie Dionne siège pour la première fois à l’Assemblée nationale

    La députée de Rivière-du-Loup - Témiscouata, Amélie Dionne, a siégé pour la première fois à l’Assemblée nationale ce 29 novembre lors de la rentrée parlementaire. «Quelle immense fierté et fébrilité de siéger […] au Salon bleu auprès de mes collègues, afin de représenter notre belle région», a-t-elle confié sur ses réseaux sociaux.  La ...