X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

«Ma grossesse» : Un nouvel outil pour les futures mamans

durée 21 octobre 2022 | 06h58
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Le Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent a lancé le 19 octobre le nouveau service «Ma grossesse». Le formulaire numérique destiné aux futures mamans permet d’aviser le plus vite possible le CISSS d’une grossesse sur son territoire.

    «Ce qu’on veut c’est permettre, dès le moment où la maman passe son test de grossesse et qu’elle apprend qu’elle est enceinte, qu’elle puisse rapidement avoir accès à un outil qui est très simple et créer un lien automatique avec le CISSS», confie Katia Sirois du CISSS du Bas-Saint-Laurent, responsable de la gestion du programme «Ma grossesse» et cheffe de service de l’équipe intégrée aux Basques.

    Auparavant, les futures mamans devaient prendre un rendez-vous avec leur médecin de famille ou un professionnel de la santé afin que ce dernier remplisse le formulaire papier. Par la suite, le document était transmis à l’équipe du CLSC pour offrir différents services disponibles en périnatalité, par rapport aux besoins de la femme enceinte. La mise en place de cette nouvelle procédure s’inscrit dans un élan de modernisation du CISSS. Avec le service, il estime être en mesure de rejoindre les femmes qui tardent à signaler leur grossesse.

    Au Bas-Saint-Laurent, un peu moins de 12 % des futures mamans ne sont pas suivies dès le premier trimestre sur les quelque 1600 répertoriées. Mme Sirois relève que ces femmes n’ont donc aucun suivi autant au niveau médical que psychosocial, alors que certaines en auraient besoin. La responsable du nouveau service mentionne que la durée d’une grossesse est limitée, il était important pour l’équipe du CISSS que les futures mamans soient dans un contexte de vie favorable. «On veut s’assurer du bon développement des petits bébés, de leur santé ainsi que celle des mamans», indique Mme Sirois.

    Ainsi, les femmes enceintes devront répondre à six questions pour s’inscrire et avoir droit à un éventail de services. Cet outil, d’après la responsable, fera en sorte d’épauler plus de femmes dans leur grossesse, mais aussi de les soutenir en cas de fausse couche.

    Elle souhaite que le plus de futures mamans possibles remplissent le formulaire accessible au : Quebec.ca/magrossesse.
     

    commentairesCommentaires

    1

    • MH
      Michel Huot
      temps Il y a 2 mois
      En passant c'est interdit de se trouver sur l'emprise d'une voie ferrée.

      https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/actualites-judiciaires/201506/04/01-4875303-pietons-et-voie-ferree-la-loi-cest-la-loi-tranche-le-juge.php#:~:text=La%20Loi%20sur%20la%20s%C3%A9curit%C3%A9,d%27avoir%20une%20excuse%20l%C3%A9gitime.

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h59

    Mobilisation pour préserver la grotte Notre-Dame-de-la-Côte

    La grotte Notre-Dame-de-la-Côte de L’Isle-Verte a manqué d’amour au cours des dernières années, des fissures sont visibles au plafond de la structure de ciment. Pour y remédier, les Chevaliers de Colomb du conseil Seigneur Côté (10096) ont lancé une campagne de financement pour la restauration de ce lieu communautaire bâti en 1954. Cette ...

    Publié à 6h31

    Un premier rassemblement des laboratoires canadiens d’innovation à Rivière-du-Loup

    Les 26, 27 et 28 octobre se déroulait l’Expérience CaNeoLabs au Cégep de Rivière-du-Loup; un premier rassemblement des laboratoires canadiens d'innovation organisé par le Laboratoire en innovation ouverte (LLio). L'Expérience CaNeoLabs a rassemblé des praticiennes et praticiens des laboratoires d’innovation et d’innovation sociale de partout au ...

    3 décembre 2022 | 16h42

    Conférence de Santé mentale Québec Bas-Saint-Laurent

    La communauté de la MRC de Rivière-du-Loup est invitée à assister à une conférence sur la pensée positive le mercredi 7 décembre à 19 h à la résidence des Bâtisseurs de Rivière-du-Loup, à la salle des loisirs du pavillon E. Elle est donnée par Lorie Côté, intervenante en promotion et prévention. «En tant qu’être humain, nous avons tous tendance à ...