X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

CHSLD : une centaine de chambres climatisées au Bas-Saint-Laurent

durée 21 juillet 2022 | 14h41
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Selon une récente enquête effectuée par l’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP), près de 8 chambres sur 10 ne profitent pas de climatisation dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Bas-Saint-Laurent. 

    Concrètement, seulement 176 des 813 chambres du territoire sont climatisées. Il s’agit d’une proportion de 21,6 % à travers les 14 CHSLD de la région. 

    «Ce n’est pas très élevé, c’est même très peu», déplore Paul-René Roy, président de l’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP). 

    Depuis plusieurs années, l’AQRP réalise une demande d’accès à l’information à l’ensemble des CISSS et CIUSSS de la province au sujet de la climatisation dans leurs CHSLD. Elle compile ensuite les résultats, produisant le portrait de la situation au Québec.  

    Pour 2022, l’enquête illustre que 45,9 % des chambres sont climatisées par les établissements de type CHSLD au Québec. En comparaison l’année dernière, il s’agit d’une légère augmentation de 2,5 %. Notons que le nombre de chambres munies de climatiseurs privés n’est pas connu. 

    Dans la région, les CHSLD de Matane, St-Cyprien et de Chauffailles à Rivière-du-Loup,  avec ses systèmes de ventilation centralisé et de déshumidification, sont «entièrement» climatisés, selon le CISSS du Bas-Saint-Laurent. Les données récoltées par l’AQRP illustrent également que 10 des 14 CHSLD de la région sont munis d’au moins une pièce commune climatisée pour une proportion de 71,4 %. 

    «Les CISSS semblent s’être orientés vers une volonté d’offrir au moins une salle commune climatisée par établissement. À ce moment-là, on nous dit que les usagers ont accès à de la climatisation. Mais ce n’est pas tout le monde qui peut s’y rendre ou a la mobilité pour s’y déplacer, et en période de chaleur accablante, lorsqu’ils retournent dans leur chambre pour la nuit, c’est parfois très difficile», a soutenu M. Roy.

    «Compte tenu des gens vulnérables en CHSLD, et de l’âge de nombreux établissements, on pense vraiment qu’un effort supplémentaire [du gouvernement] devrait être fait pour offrir une climatisation plus étendue.»

    AVIS NUANCÉ

    La présidente du Comité des usagers de Rivière-du-Loup, Marielle Bélanger comprend la sortie de l’AQRP à l’échelle provinciale, mais souligne que la situation n’est peut-être pas aussi dramatique qu’on pourrait le croire dans la région louperivoise. Selon elle, la climatisation n’est pas non plus appréciée par toutes les personnes aînées qui préfèrent souvent une meilleure circulation d’air et l’utilisation de ventilateurs, par exemple. 

    «La climatisation, il y en a dans les aires ouvertes comme les salles à manger ou les lieux de loisirs et ça circule bien. Dans les chambres, l’utilisation de ventilateurs pour faire sortir l’air chaud fait une différence et c’est souvent ce qui est privilégié», a-t-elle partagé. 

    «Je ne pourrais sans doute pas dire la même chose à Montréal, mais au Bas-Saint-Laurent, lors des journées de chaleur, il y a des directives pour répondre aux besoins des usagers. Ils sortent à l’extérieur et on leur offre de l’eau ou parfois de la limonade et de la crème glacée pour les rafraichir […] Actuellement, je ne peux pas dire que nos gens souffrent de chaleur», a-t-elle complété. 

    Mme Bélanger confirme aussi que certains usagers comptent actuellement sur un appareil de climatisation, à la suite d’une demande personnelle. Le CISSS assure d’ailleurs donner suite aux demandes cliniques pour de la climatisation ou aux demandes des familles en installant des climatiseurs dans certaines chambres.

    DES CHANGEMENTS DEMANDÉS 

    Quoi qu’il en soit, l’AQRP maintient que davantage d’investissements devraient être effectuésffectuer dans la climatisation des CHSLD de la province. L’Association croit aussi que davantage de mesures doivent être mises en place pour favoriser le maintien à domicile des personnes ainées. 

    «Il faut sortir du modèle actuel avec les CHSLD. Si on fait de la prévention, en s’assurant que les gens sont confortables à l’intérieur de leur domicile, même si elles ont des pertes relatives, ça couterait moins cher à la société que la construction de nouveaux édifices comme on le fait présentement. On croit que les gens resteraient plus longtemps chez eux où ils s’épanouissent beaucoup plus», a indiqué le président. 

    RÉACTION DU GOUVERNEMENT 

    Dans une communication diffusée le 19 juillet, le cabinet de la ministre responsable des ainés, Marguerite Blais, s’est aussi défendu en rappelant que les CHSLD du Québec disposent d’une aire commune climatisée et que ce ne sont pas tous les résidents ne veulent pas tous d’un climatiseur dans leur chambre. «Ceux qui en font la demande s’en font installer un rapidement et sans frais», a-t-on répondu à Radio-Canada. 

     

     

    commentairesCommentaires

    2

    • GB
      Gilbert Blachon
      temps Il y a 5 mois
      Comme le dit si bien Mme Raymond, les personnes âgées tolèrent difficilement de l'air frais sur leur tête ou leur cou. Ils aiment mieux des ventilateurs qu'ils dirigent où ils le veulent. L'air du ventilateur est à la température de la pièce. Une pièce peut être rafraîchie par la fermeture de rideaux au sud, les personnes âgées doivent toujours être désaltérées en permanence lors de grande chaleur que nous n'avons pas d'ailleurs dans nos régions. De plus, une clim sans filtre HEPA est source de contamination à la COVID, et beaucoup de ces systèmes ne filtrent pas l'air.
    • CD
      Claire Dube
      temps Il y a 5 mois
      Les gens âgés pour la plus part n en veulent pas. Pensons au personnel qui eux travaillerait dans de meilleurs conditions. Oublions les pas.

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    4 décembre 2022 | 6h59

    Mobilisation pour préserver la grotte Notre-Dame-de-la-Côte

    La grotte Notre-Dame-de-la-Côte de L’Isle-Verte a manqué d’amour au cours des dernières années, des fissures sont visibles au plafond de la structure de ciment. Pour y remédier, les Chevaliers de Colomb du conseil Seigneur Côté (10096) ont lancé une campagne de financement pour la restauration de ce lieu communautaire bâti en 1954. Cette ...

    4 décembre 2022 | 6h31

    Un premier rassemblement des laboratoires canadiens d’innovation à Rivière-du-Loup

    Les 26, 27 et 28 octobre se déroulait l’Expérience CaNeoLabs au Cégep de Rivière-du-Loup; un premier rassemblement des laboratoires canadiens d'innovation organisé par le Laboratoire en innovation ouverte (LLio). L'Expérience CaNeoLabs a rassemblé des praticiennes et praticiens des laboratoires d’innovation et d’innovation sociale de partout au ...

    3 décembre 2022 | 16h42

    Conférence de Santé mentale Québec Bas-Saint-Laurent

    La communauté de la MRC de Rivière-du-Loup est invitée à assister à une conférence sur la pensée positive le mercredi 7 décembre à 19 h à la résidence des Bâtisseurs de Rivière-du-Loup, à la salle des loisirs du pavillon E. Elle est donnée par Lorie Côté, intervenante en promotion et prévention. «En tant qu’être humain, nous avons tous tendance à ...