Publicité

7 juin 2022 - 15:00 | Mis à jour : 15:10

Le prix de l’essence est toujours à la hausse

Alyson Théberge

Par Alyson Théberge, Stagiaire - journaliste

Toutes les réactions 1

Bon nombre de Québécois ont sans doute remarqué, à l’aube de la saison estivale, une hausse importante du prix de l’essence. En date du 7 juin, le prix à la pompe s’élève à 2,26 dollars le litre au Bas-Saint-Laurent, soit 16 sous de plus que ce que l’on peut retrouver au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Selon les données quotidiennes de la Régie de l’énergie du Québec, les stations-service de Rivière-du-Loup affichent le prix moyen de 2,26 $/litre d’essence ordinaire. C’est le cas également des stations-services de la région de Rimouski. Du côté de La Matapédia, de La Mitis et de La Matanie, la situation est différente avec un prix moyen de 2,22 dollars le litre.

Ailleurs au Québec, plusieurs régions éloignées ressentent aussi les effets de la hausse du prix de l’essence comme la Capitale-Nationale (2,23 $/litre), l’Estrie (2,21 $/litre) et la Gaspésie (2,26 $/litre). La majorité des stations-services de Montréal et de Laval offre un prix à la pompe de (2,23 $/litre).

Actuellement, la chance touche les automobilistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean (2,10 $/litre), l’Outaouais (2,16 $/litre) et l’Abitibi-Témiscamingue (2,16 $/litre) qui peuvent débourser moins.

Au Bas-Saint-Laurent, le prix de l’essence est comparable au «prix réaliste» de CAA Québec qui est de 2,24 $/litre. Ce dernier est calculé, selon le site web, «en fonction de l’indicateur quotidien du coût d’acquisition et de la marge au détail moyenne établie par CAA-Québec au cours des 52 dernières semaines».

CAA-Québec laisse donc aux gens de la région le libre choix, puisque le prix est considéré comme «correct» par rapport au marché.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bandit, voleur, profiteur, surement un cartel dans le coin

    Robert Dubé - 2022-06-08 09:07