Publicité

6 juin 2022 - 13:40 | Mis à jour : 14:04

Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées

Toutes les réactions 1

Au Bas-Saint Laurent comme ailleurs au Québec, la maltraitance envers les personnes aînées est une réalité bien présente. La pandémie que nous avons traversée dans les dernières années a mis en lumière l’importance d’agir collectivement pour prévenir et contrer la maltraitance. Pour la Table de concertation des aînés du Bas-Saint-Laurent (TCABSL), il est primordial que tous les acteurs de la région se mobilisent pour contrer la maltraitance envers les aînés.

Proclamée par l’ONU en 2011, la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées du 15 juin est l’occasion idéale de souligner l’importance de mettre en place diverses actions visant à reconnaître, dénoncer et intervenir pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées et promouvoir la bientraitance à leur égard. De plus, nous pouvons profiter de cette journée pour faire valoir l’importance de promouvoir la bientraitance envers tous et toutes.

LA MALTRAITANCE EN CHIFFRE

Le rapport d’Enquête sur la maltraitance envers les personnes aînées de l’Institut de la statistique publié en 2020 révèle qu’en 2019, près de 6% des personnes aînées vivant à domicile au Québec ont déclaré avoir vécu au moins un type de maltraitance dans les 12 mois précédant l’enquête. Ce qui représente quelque 79 000 québécoises et québécois. À noter que ce chiffre exclu toute situation de maltraitance vécue en CHSLD. Ce constat renforce l’importance de s’unir et d’agir pour prévenir et contrer la maltraitance envers les personnes aînées dans nos milieux.

ACTIVITÉS DU 15 JUIN

Plusieurs activités seront offertes dans la région pour souligner le 15 juin. La population est invitée à s’informer auprès des organismes de leur localité pour connaître les activités qui se tiendront près de chez eux. En ce 15 juin, portez le ruban mauve afin de démonter votre solidarité et votre appui à la lutte contre la maltraitance.

PRINCIPALES RESSOURCES DISPONIBLES

En cas d’urgence, il faut composer le 911. Il existe aussi d’autres ressources telles que la ligne Aide Abus Ainés (AAA) au www.aideabusaines.ca, l’info-social (811, option 2), les sites web du commissaire aux plaintes et à la qualité des services ainsi que celui de la coordination régionale spécialisée en lutte à la maltraitance. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bonjour,j'ai 73 ans et je subit le harcelement par nul autre que mon proprietaire qui me tel.ou m'ecrit a 8.15 hrs am pour me signifier le paiement de mon logement

    Angele Huberdeau - 2022-06-06 14:44