Publicité

26 avril 2022 - 09:30

Les Équipements Lapierre offre des bourses d’études à des étudiants en acériculture

Les Équipements Lapierre est heureuse d’annoncer qu’elle versera 6 000$ en bourses d’études à au moins six étudiants au tout nouveau programme d’attestation d’études collégiales en gestion et optimisation d’une entreprise acéricole. Ce programme novateur, qui débutera en mai 2022, est donné par Extra formation du Cégep de La Pocatière en collaboration avec le Centre d’études collégiales du Témiscouata.

Ainsi, l’équipementier acéricole beauceron remettra donc deux bourses d’études de 1 500$ et 500$, à l’excellence des résultats scolaires, à au moins deux étudiants s’étant illustrés pour chacune des trois prochaines cohortes. Les bourses seront attribuées aux élèves ayant obtenu les deux moyennes générales les plus élevées parmi les étudiants diplômés. Ces Bourses d'études Lapierre seront donc versées en mai 2023, 2024 et 2025.

Pour Chantal Lapierre, directrice générale de l’entreprise, cette initiative s’inscrit dans un esprit de continuité : «Nous avons une forte prédisposition à la diffusion du savoir acéricole, incluant celui favorisant une meilleure gestion des entreprises du milieu, peu importe leur taille. Nous sommes également très impliqués dans le secteur de la recherche et du développement. Ces bourses d’études font donc partie d’un cheminement tout à fait naturel pour nous.»

Soulignons que les dirigeants des Équipements Lapierre soutiennent déjà la Chaire de Recherche Industrielle sur les Technologies Acéricoles (CRITA) de l’Université de Sherbrooke; le Centre de recherche, de développement et de transfert technologique acéricole ACER; le Proctor Maple Research Center de l’Université du Vermont; l’Institut international du sirop d’érable IMSI; le créneau d’excellence Acéricole; ainsi que les activités de recherches scientifiques du biologiste et vulgarisateur bien connu Stéphane Guay qui utilise une partie de la toute nouvelle érablière expérimentale de l’entreprise pour y effectuer différents travaux inédits et profitables au monde de l’acériculture.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article