Publicité

22 décembre 2021 - 11:38

«À l’approche du temps des fêtes, n’oublions pas nos aînés!», Maxime Blanchette-Joncas

À l’arrivée de la période des fêtes, le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, lance un appel aux citoyens de la circonscription afin de les enjoindre à agir pour contrer l’isolement des aînés, alors que plusieurs d’entre eux devront passer les prochaines semaines loin de leurs proches. En effet, alors qu’on observe une dégradation alarmante de la situation sanitaire au Québec, nos aînés affichent une plus grande vulnérabilité au virus et sont particulièrement susceptibles de souffrir de la solitude et de l’isolement.

«Pour la deuxième année consécutive, plusieurs aînés devront malheureusement se passer des rassemblements familiaux et amicaux en raison du danger que représente la pandémie de COVID-19. Ça me brise le cœur de penser à la solitude et à l’isolement que nos aînés pourront ressentir pendant cette période qui devrait normalement être la plus festive de l’année. J’invite donc toute la population à penser à nos aînés, et à poser des actions, dans le respect des règles sanitaires en vigueur, qui viendront leur apporter un peu de chaleur et de bonheur en ces temps éprouvants», souligne le député Blanchette-Joncas.

«Les possibilités sont multiples! On peut faire un appel téléphonique ou par visioconférence pour prendre des nouvelles et discuter, livrer des petits plats cuisinés avec soin ou encore préparer un cadeau personnalisé. Pour ma part, au cours des derniers jours, j’ai fait parvenir plus de 2 500 cartes de vœux des fêtes contenant un mot personnel à des aînés vivant dans des résidences de la circonscription. En raison des risques liés à la transmission du virus, je n’ai pas pu me rendre sur place et remettre ces cartes de souhaits en mains propres, mais j’espère malgré tout que chacun ressentira la portée sincère et symbolique derrière cette démarche», poursuit Maxime Blanchette-Joncas.

«Plus que tout, j’espère que cette initiative pourra en inspirer d’autres. Il est de notre responsabilité collective de prendre soin de ceux qui ont bâti le Québec dans lequel nous avons la chance de vivre aujourd’hui. Alors que la menace pandémique se pointe à nouveau et risque de causer une recrudescence de l’isolement et de la détresse, nous nous devons être solidaires et présents pour tous, et particulièrement pour nos aînés», conclut le député bloquiste.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article