Publicité

16 décembre 2021 - 06:58

Entaillage en acériculture : une formation à distance en trois langues

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le Centre de formation en acériculture et le Service aux entreprises du Fleuve-et-des-Lacs innovent encore, cette fois en offrant une formation à distance sur l’entaillage en acériculture en trois langues : française, anglaise et espagnole.

La formation en français est naturellement celle préparée à la base pour les Québécois qui veulent découvrir un nouveau milieu de travail. Puisque le secteur acéricole, tout comme plus globalement l’agriculture, se tourne de plus en plus vers des travailleurs provenant de pays du sud comme le Mexique, les modules en espagnol visent plus spécifiquement cette clientèle. Finalement, l’anglais sera plus particulièrement pour nos voisins des États-Unis, pays qui compte dans certains de ses états du nord plusieurs érablières en exploitation.

D’un peu plus de deux heures et 15 minutes, la formation est composée de 28 modules que l’on peut acheter sur la plateforme numérique d’apprentissage virtuel de Formation Québec en réseau (fqrenligne.ca). Ce service est propulsé par le réseau des services aux entreprises des centres de services scolaires du Québec.

Il en coute donc 50 $ pour accéder à l’ensemble des modules de la formation Entaillage en acériculture. Sur le site de FQR en ligne, les personnes intéressées doivent d’abord s’inscrire en créant un compte pour ensuite consulter le catalogue et faire l’achat d’un programme. Il s’agit d’ailleurs de la première formation offerte en trois langues sur FQR.

Francine Caron, enseignante au Centre de formation en acériculture, soutient que des entailles de qualité peuvent faire toute une différence dans la production de sirop d’érable. «C’est plus facile de comprendre quand quelqu’un donne des explications et montre comment faire», souligne l’intervenante que l’on peut voir dans les modules vidéos lors de démonstrations en forêt. «C’est un travail de précision, pas de vitesse», a-t-elle ajouté. L’emplacement, la grosseur et la profondeur de l’entaille sont des éléments qui sont notamment abordés dans la formation.

Claudine Beaulieu, directrice de centres, pour la formation professionnelle et aux entreprises du Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, était très satisfaite de cette première formation en trois langues. «Voir les modules en espagnol, c’est un rêve qui se réalise», a-t-elle lancé.

Ce n’est que le début puisque les responsables sont à préparer une deuxième série de modules sur un autre aspect du travail en acériculture, une formation qui devrait être disponible au cours de l’été prochain.  Les En fait, le programme complet comportera quatre formations qui devraient être offertes d’ici 2023. Les prochaines détailleront la transformation des produits d’érable, le traitement de l’eau d’érable et la transformation de l’eau d’érable. «Il y a une demande», a conclu Luc Soucy, directeur adjoint du Service aux entreprises du Fleuve-et-des-Lacs.

Le Centre de formation en acériculture du Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs offre un programme de Diplôme d’études professionnelles (DEP) en acériculture depuis 20 ans. De plus, on a développé au fil des années la formation à distance afin de répondre aux besoins des acériculteurs et des futurs travailleurs de ce secteur.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article