Publicité

13 décembre 2021 - 11:16

Adapter sa conduite à l’hiver

Au cours de la prochaine saison hivernale, la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) sensibilisera les conducteurs à l'importance d'adopter de bons comportements pour adapter leur conduite, comme ralentir et garder une distance sécuritaire entre eux et les autres véhicules.

Du 13 décembre à la mi-mars 2022, la SAAQ utilisera divers moyens tels que des bannières Web, des panneaux routiers, en collaboration avec le ministère des Transports et les médias sociaux, afin de sensibiliser les usagers de la route. Le tout se déroulera sous le thème «Ralentissez et gardez vos distances. Adaptez votre conduite à l’hiver.»

Des comportements simples à adopter peuvent éviter les mauvaises surprises et prévenir les accidents lorsque l'on conduit en hiver.

En voici quelques-uns :

  • Planifier ses déplacements en s'informant de la météo et en consultant l'état des routes sur Québec 511. Si les conditions météorologiques sont défavorables, ne pas hésiter à reporter le déplacement.
  • Déneiger et déglacer complètement son véhicule avant de prendre la route.
  • Réduire sa vitesse et garder une distance sécuritaire avec les autres véhicules.
  • Allumer les phares de son véhicule quand le temps est sombre, même le jour.
  • Avoir une trousse d'hiver (balai à neige, grattoir, lave-glace, pelle, etc.) en tout temps dans son véhicule.

Lorsqu'il neige, l'ensemble des usagers de la route, conducteurs, piétons et cyclistes, est invité à s'allouer plus de temps pour ses déplacements et à être particulièrement attentif, prudent et patient près des véhicules de déneigement. Ceux-ci peuvent présenter un danger, notamment en raison de l'importance de leurs angles morts et du fait qu'ils doivent avancer et reculer souvent pour exécuter leurs opérations.

«La saison hivernale est trop souvent synonyme de sortie de route, d'accidents et de conditions routières plus difficiles, mais surtout imprévisibles. Notre gouvernement travaille sans relâche afin d'améliorer le bilan routier et nous avons besoin de la collaboration de tous pour réduire les risques d'accidents. J'invite tous les usagers de la route à adopter des comportements vigilants en réponse à ces conditions climatiques changeantes à tout moment de la journée», a exprimé François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie.

BILAN ROUTIER

En 2020, au cours des mois de janvier à mars et en décembre, 8 148 personnes ont été victimes d'accidents, soit :

  • 90 personnes décédées (27 % du nombre de décès en 2020);
  • 264 personnes blessées gravement (23 % du nombre de personnes blessées gravement en 2020);
  • 7 794 personnes blessées légèrement (34 % du nombre de personnes blessées légèrement en 2020).

De 2016 à 2020, au cours des mois de janvier à mars et en décembre, en moyenne :

  • 51 % des accidents se sont produits sur une surface sèche ou mouillée;
  • 48 % des accidents sont survenus sur une surface enneigée, glacée ou couverte de neige fondante ou de neige durcie.

Les causes les plus souvent mentionnées lors des accidents corporels survenus de janvier à mars et en décembre 2020 sont :

  • l'inattention ou la distraction (45 %);
  • les conditions météorologiques (26 %);
  • la vitesse (20 %).

Liens connexes :

  • Adapter sa conduite – Conduite hivernale
  • Campagnes de sensibilisation – Conduite hivernale 2022

Pour plus d’informations, visitez le site web saaq.gouv.qc.ca.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article