Publicité

14 décembre 2021 - 09:02

La Finale des Jeux du Québec vise l’or en développement durable

Depuis les prémices des préparatifs de la 56e Finale des Jeux du Québec – Rivière-du-Loup 2022, le comité organisateur place le développement durable au cœur de ses décisions. Cinquante ans après la naissance du programme des Jeux du Québec, la Finale de Rivière-du-Loup est la première à faire de cet enjeu une priorité, en le plaçant tout en haut de son organigramme, au niveau de la direction générale.

Concrètement, le COFJQ – 2022 s’engage à réaliser l’événement en s’appuyant sur une vision à long terme qui prend en compte les dimensions environnementale, sociale et économique dans chacune de ses activités. Pour ce faire, un plan d’action en développement durable, composé de 50 actions qui touchent tous les secteurs de l’événement, est appliqué au quotidien.

On y retrouve entre autres : incitation au covoiturage et au transport actif pour les participants, gourdes réutilisables des athlètes, réduction de la quantité de déchets, limiter les impressions papier, bacs de compost, sensibilisation par une «escouade DD» formée de bénévoles intergénérationnels, concours de la délégation la plus «verte» et politique d’approvisionnement responsable.

La 56e Finale des Jeux du Québec – Rivière-du-Loup 2022 accueillera, du 4 au 12 mars 2022, 3000 jeunes athlètes et plus de 1500 entraîneurs, accompagnateurs, officiels et missionnaires de partout au Québec. Plus de 2000 bénévoles et une quarantaine d’employés en assureront le bon déroulement, sur le territoire des MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska.

Publicité


Publicité

Commentez cet article