Publicité

7 décembre 2021 - 11:09

Soucy Industriel annonce la concrétisation de ses projets au port de Gros-Cacouna

Évoluant déjà depuis quelques années dans le secteur maritime en réparation, entretien et en fabrication de composantes de navire, Soucy Industriel travaillait déjà depuis bientôt trois ans sur la possibilité d’effectuer des travaux de maintenance à quai, ici dans la région. Le 7 décembre, l’entreprise a annoncé que des travaux à quai ont été confirmés au port de Gros-Cacouna en janvier 2022 sur le navire Whitefish et en janvier 2023 sur le Thunder Bay pour Canada Steamship Lines.

«Nous avons fait énormément de démarches dans les dernières années afin de pouvoir effectuer des travaux à proximité pour nos clients dans le secteur naval. Durant la période hivernale, il y a moins d’activité au port de Gros-Cacouna. C’est donc une excellente opportunité de faire travailler nos équipes dans notre belle région, générer des revenus pour le Port, en plus de générer des retombés économiques pour les commerces, hôtels et les restaurateurs du coin. C’est aussi beaucoup plus simple pour nous au niveau opérationnel, nos ateliers de fabrication et de préparation sont à 15 minutes de Cacouna, ce qui nous permet d’avoir une grande agilité», explique Sabrina Castonguay, directrice commercialisation chez Soucy Industriel.

Notons d’ailleurs que le transfert du port de Gros-Cacounaau gouvernement du Québec dans le cadre du Porgramme de trasnfert des installations annoncée l’an passé a évidemment simplifié les démarches de l’entreprise. Les normes Fédérales étaient complexes et ont fait parties des enjeux lors de leurs premières discussions en 2018.

«On n’a jamais lâché le morceau, durant trois ans, chaque année nous relancions les discussions avec les différents acteurs du projet. C’est notre rencontre avec Anne Dupéré en août de cette année qui a vraiment mis le projet sur la bonne voie. Suite à cette rencontre, il s’est créé une table de discussion, Mme Dupéré et Louis D’amours de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, les gens de chez Canada Steamship Lines et Soucy Industriel. Nous voulions tous une seule chose, que ça fonctionne enfin! Tout le monde y gagne dans ce type de projet», a exprimé Frédérick Soucy, président directeur général. «On souhaite d’ailleurs remercier Mme Dupéré et M. D’amours qui ont été extraordinaires. Ils ont accueilli notre projet très positivement et ils ont toujours été en mode solution. On souhaite également remercier CSL pour leur confiance, leur appui et leur grande ouverture dans ce projet.»

«C’est seulement le début d’une belle et grande aventure, on souhaite avoir des installations permanentes au port de Cacouna et d’y faire des investissements majeurs. Celui-ci est sous-utilisé actuellement et nous souhaitons contribuer à son développement en appuyant la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie dans ses projets. De plus, on parle d’un contrat de 3 ans avec CSL, ce n’est pas seulement un client, mais bien des partenaires pour nous. Ils ont une expertise indéniable dans l’industrie maritimes et c’est un réel plaisir de travailler avec eux», a conclu Carl Guérard, vice-président opérations chez Soucy Industriel.

À PROPOS DES PROJETS

En janvier 2022, le mandat se résume aux travaux supplémentaires sur un système de traitement des eaux pour Canada Steamship Lines, sur le navire White Fish Bay, et ce, pour une durée de trois semaines. Soucy Industriel est également en discussion avec une firme d’ingénierie de la Colombie Britannique, afin d’effectuer des travaux d’installation du système de protection d’incendie sur ce navire, pouvant ainsi prolonger les travaux de quatre semaines.

En janvier 2023, ce sont des travaux majeurs qui seront effectués, en plus de l’installation complète du système de traitement des eaux pour Canada Steamship Lines sur le navire Thunder Bay, pendant environ deux mois.

 

 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article