Publicité

2 octobre 2021 - 06:32

L'appel des régions se fait sentir au Salon de l’immigration 2021

Les 21 et 22 septembre derniers, la MRC de Kamouraska, Projektion 16-35 et leurs partenaires étaient présents au Salon de l’immigration et de l’intégration du Québec, qui se tenait au Palais des congrès de Montréal. Ce fut l’occasion de réaliser à quel point l’appel des régions se fait réellement sentir chez les personnes issues de l’immigration résidant dans la métropole.

Malgré une affluence en apparence moins nombreuse qu’à l’ordinaire selon les habitués sur place, Julie-Christine Helas, agente de mobilisation à l’immigration pour la MRC de Kamouraska, a mentionné que des discussions de qualité ont eu lieu. «On a rencontré des gens issus de domaines très variés. On a parlé d’arrimage avec des organismes de la région aussi, car certains candidats désirent devenir entrepreneur et déménager à très court terme», a expliqué Mme Helas.

Cette dernière a souligné que ce discours est relativement nouveau.  « Les gens font une première approche mais l’appel de la région se fait vraiment sentir. Ils sont prêts à bouger dans un horizon très court si des opportunités concrètes se présentaient, alors qu’à l’habitude, on ne parle pas vraiment de délai pour déménager. Les candidats cherchent aussi à travailler davantage dans le domaine pour lequel ils sont diplômés », a-t-elle ajouté.

Quant au préfet de la MRC de Kamouraska, M. Yvon Soucy, il s’est dit réjouit de l’accueil réservé aux représentantes de la région. «On constate qu’aller à la rencontre des gens en personne est très précieux. L’accueil humain, c’est l’essence-même du Kamouraska. Ici, les gens peuvent s’impliquer, faire bon voisinage, avoir un impact sur leur milieu et y bâtir un sentiment de solidarité.  C’est primordial quand on emménage dans une nouvelle région. Les ressources en place facilitent tout ça», a exprimé M. Soucy dans un communiqué de presse.

UNE CONCERTATION RÉGIONALE

C’était la première fois que la Table de Concertation en immigration du Bas-Saint-Laurent se concerte pour aller en groupe, à un Salon de l’emploi. «On a développé un outil commun pour savoir quelles sont les opportunités d’emploi à travers toute la région, et référé les participants du salon à nos collègues pour maximiser les chances de voir migrer ces personnes dans la région», a expliqué Julie Thibodeau-Bélair, agente d’accueil et d’intégration chez Projektion 16-35. «Ce fut aussi l’occasion de faire le point sur les services disponibles au Kamouraska en matière d’immigration», a conclu cette dernière.

Le Kamouraska sera représenté à deux autres événements d’ici la fin de l’année 2021, soit la Foire nationale de l’emploi et l’Événement Carrières.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article