Publicité

25 septembre 2021 - 06:56

Le comité organisateur du 150e de Notre-Dame-du-Lac distribue ses profits

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le comité organisateur du 150e anniversaire de l’érection canonique de la Paroisse de Notre-Dame-du-Lac avait convié la population à plusieurs rendez-vous et à bien du plaisir au cours de l’année 2019. Après un délai causé par la pandémie, c’est maintenant le moment de donner les profits générés par les activités à différents organismes du quartier Notre-Dame-du-Lac à Témiscouata-sur-le-Lac.

«Nous sommes très fiers de vous informer que nous avons réalisé un profit net de 31 856,28 $. Ce montant a été réparti à différents organismes, institutions ou projets de Notre-Dame-du-Lac», a-t-on précisé. Les membres du comité organisateur de ces festivités ont donc choisi de venir en aide financièrement aux organisations suivantes du quartier: Fabrique de Notre-Dame-du-Lac pour la réfection du monument du calvaire au cimetière, Groupe La Triade, École primaire, Club Richelieu, Perce-Neige du Témiscouata, Bibliothèque au Fil des pages, Club de ski de fond, BeauLieu Culturel, Maison des jeunes, Cercle des Fermières, terrain de pétanque près de l’église et Entraide fraternelle.

«Le long délai à vous faire cette annonce a été causé par la pandémie à la COVID-19 qui nous a empêchés de faire des réunions pour la fermeture de nos livres. Nous profitons de cette publication pour remercier à nouveau nos généreux commanditaires, nos vaillants bénévoles et vous toutes et tous qui avez participé à nos différentes activités. Nous, du comité organisateur des fêtes du 150e de Notre-Dame-du-Lac, avons pris plaisir à organiser ces activités qui, nous l’espérons, ont su vous plaire. Nous sommes bien fiers de notre succès», a-t-on souligné.

Les festivités du 150e anniversaire de l’érection canonique de la Paroisse de Notre-Dame-du-Lac se sont déroulées toute l’année 2019 avec une période plus intense du 19 juillet au 4 aout. Ces activités ont d’ailleurs débuté par une soirée familiale à la salle Témiscouata suivie le lendemain, le 1er janvier, par une messe solennelle. Chaque mois de l’année a été marqué par la présentation de familles souches de Notre-Dame-du-Lac.

On notait des activités tant sociales que religieuses dans la programmation. Du 19 juillet au 4 aout plus précisément, le Centre des loisirs avec sa salle du Détour, celle Témiscouata et son stationnement constituaient «La Place du 150e». Parmi les points forts de la programmation, il y a eu la Journée retrouvailles le 27 juillet.

UN PEU D’HISTOIRE

Le 23 novembre 1869, l’érection canonique de la Paroisse de Notre-Dame-du-Lac créait la première entité juridique couvrant la totalité de la vallée du Témiscouata. L’érection civile suivra le 22 mai 1871. Ce territoire, occupé et baptisé à l’origine Le Détour devenait alors le berceau du Témiscouata. Quelques années plus tard, des parties de ce territoire étaient cédées pour créer les Paroisses de Saint-Louis-du-Ha1 Ha! et Saint-Honoré. La dernière Paroisse fondée à la fin de ce siècle fut Sainte-Rose-du-Dégelis en 1885. Il faudra attendre en 1906 pour que survienne la création des Paroisses de Saint-Mathias-de-Cabano et de Saint-Eusèbe. Les autres Paroisses situées au Témiscouata suivront tout au long des années 1900.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article