Publicité

25 septembre 2021 - 06:00

Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

À l’occasion de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk tiendra une journée de commémoration le 30 septembre prochain.

Dès l’aube, un feu sacré sera allumé sur la pointe, près des bureaux de la Première Nation à Cacouna. Celui-ci sera entretenu jusqu’au coucher du soleil par un gardien du feu. Les membres de la communauté sont invités à venir y déposer une offrande de tabac et des pensées positives.

À 9 h 15, une cérémonie aura lieu sur le site historique de la réserve de Viger. Par la suite, à 10 h 30, une marche commémorative en mémoire des enfants autochtones disparus, des survivants des pensionnats et de leurs descendants partira du pavillon Nispekok au pied de la montagne de Gros-Cacouna et se dirigera vers le feu sacré. Les participantes et les participants sont invités à porter la couleur orange.

«Notre communauté n’a pas été affectée ou n’a été que très peu affectée par les pensionnats puisque nos ancêtres venaient d’être dispersés par la perte de la réserve de Viger au moment où ce système a été mis en place. Cette perte a été un coup dur pour la Nation et nous devons aujourd’hui nous battre pour arriver à faire revivre notre culture et notre langue. Nous sommes tout de même affectés par ce que nos sœurs et nos frères des autres nations ont eu à surmonter. Nos communautés autochtones ne peuvent qu’être solidaires les unes envers les autres et cette journée du 30 septembre est l’occasion d’unir nos voix et de travailler à bâtir l’avenir», a expliqué Jacques Tremblay, Grand Chef de la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk dans un communiqué de presse.

RAPPEL HISTORIQUE

En 1869, la Nation a perdu la terre de réserve de Viger. C’est à ce moment que la dispersion des membres de la communauté a débuté. Aujourd’hui, la Première Nation compte environ 1 500 membres habitant majoritairement au Québec, au Nouveau-Brunswick et dans l’État du Maine.

INFORMATIONS IMPORTANTES

Dès 9 h 15, le Grand Chef prendra la parole sur le site historique de la réserve de Viger, puis, vers 9 h 20, aura lieu la cérémonie. Ensuite, vers 10 h 30, le Grand Chef reprendra la parole avant la marche commémorative de 10 h 40, en mémoire des enfants autochtones disparus, des survivants, des pensionnats et leurs descendants. L’heure d’arrivée au feu sacré est 11 h 40. À 11 h 45, Mme Odette Rioux, ainée de la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk.

Les différentes coordonnées ainsi que d’autres informations importantes sont disponibles sur la page Facebook Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk.

 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article