Publicité

16 septembre 2021 - 15:42

La Ville de Rivière-du-Loup inaugure un nouveau parc dans Saint-Ludger 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les résidents de la Ville de Rivière-du-Loup ont maintenant accès à un nouveau parc de quartier situé au sud de la rue Joseph-Viel. L’administration municipale a procédé à l’inauguration du site, appelé parc des Boute-en-train, un clin d’œil à la thématique ferroviaire du secteur, ce jeudi 16 septembre. 

Cette annonce, réalisée au cœur de la Semaine de la municipalité, était attendue des résidents du quartier. Ce parc, qui aura nécessité un investissement de plus de 245 000 $, faisait partie des prévisions dès l’amorce des dernières phases du développement résidentiel Domaine Royal Sud. 

«C’est un projet qui touche la communauté, qui touche les familles, les enfants, les grands-parents parce que ça touche leur quotidien. Tous les jours, ils peuvent venir ici, s’amuser, se reposer. C’est près d’eux. C’est important ça aussi, quand on fait des choses, de penser à notre population», a souligné la mairesse Sylvie Vignet, soulignant que la Ville de Rivière-du-Loup se distingue par son offre de grands et petits parcs de proximité. 

Dans ce cas-ci, le parc des Boute-en-train comprend évidemment des modules de jeu, mais aussi des tables de pique-nique, des abreuvoirs, plusieurs arbres qui créeront des espaces d’ombre avec les années et des bancs qui seront lieux de discussion. Son développement s’est concrétisé à la suite d’une consultation citoyenne organisée en mars 2020 lors de laquelle les citoyens ont validé le concept d’aménagement et échangé sur divers aspects du projet. 

Afin de faciliter l’accès au parc à partir des rues voisines, des passages piétons ont été aménagés depuis les rues de l’Intercolonial et des Serre-Freins. Depuis de nombreuses années, la Ville de Rivière-du-Loup développe ses quartiers en pensant à ces lieux de rencontres et rassemblements. 

«Il y a quelques années, nous avons fait un sondage auprès des nouveaux arrivants. On leur avait demandé : «Quel est le premier wow que vous avez eu par rapport à la Ville?» La réponse avait été la qualité des parcs. Ça faisait partie des critères pour choisir un quartier ou un autre, c’était, et c’est toujours, un élément important. Les élus sont sensibles à cela aussi», a mentionné Benoit Ouellet, directeur loisirs, culture et communautaire à Rivière-du-Loup. Il estime que la Ville a déboursé près de 2M$ pour l’aménagement de ses parcs de quartier dans les quinze dernières années.  

FÊTE D’OUVERTURE 

Afin de souligner l’inauguration du parc, la Ville organise une fête d’ouverture ce samedi 18 septembre, de 11 h à 13 h. Sur place, des hot-dogs, du jus et des fruits de la Manne rouge, je récolte!, seront offerts. La mascotte Lou de la 56e Finale des Jeux du Québec sera aussi de la partie. 

Consignes sanitaires obligent, le passeport vaccinal sera requis pour les 13 ans et plus. Les citoyens intéressés à participer doivent également s’inscrire à VilleRDL.ca/MesLoisirs d’ici le vendredi 17 septembre, 12 h. En cas de pluie, l’activité sera remise au lendemain. 

NOUVEAU NOM DANS LE PARC CARTIER

Par ailleurs, la Ville a saisi l’opportunité pour dénommer officiellement le parc avec chalet de service, patinoire, jeux d’eau, modules de jeux et terrains sportifs du secteur du parc Cartier, désigné jusqu’ici officieusement … parc Cartier. Clin d’œil à la proximité du fleuve et situé à un jet de pierre du secteur aux dénominations maritimes, celui-ci s’appellera désormais «parc des Balancines». 

Québécisme bien connu qui ramène au monde de l’enfance, mais également au plaisir de se balancer à tout âge dans les balançoires ou bancs berçants des parcs, la balancine est également un terme de navigation, où il désigne de petits cordages pour hisser les voiles d’un navire. Le Comité de toponymie avait à cœur de sélectionner un nom qui tiendrait compte à la fois de la vocation familiale des lieux et de l’environnement du parc.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article