Publicité

16 septembre 2021 - 06:32

Hubert Lafortune reçoit le prestigieux Mérite municipal Yves-Godbout

Toutes les réactions 1

La Ville de Rivière-du-Loup remettait ce lundi le Mérite municipal Yves-Godbout 2020 à M. Hubert Lafortune, au cours d’une réception civique en son honneur. La distinction honorifique est décernée annuellement depuis 1986 à des citoyens qui travaillent activement à l’amélioration du mieux-être de la collectivité. Elle met en lumière une vie d’engagement bénévole, de don de soi et d’implication.

Tenue à l’occasion de la Semaine de la municipalité, cette 36e remise s’est effectuée en présence de la mairesse Sylvie Vignet et des élus, de directeurs de service, de membres de la famille et amis, de lauréats des années précédentes et de membres de la famille de M. Yves Godbout. Lors de l’hommage que lui a rendu la mairesse, celle-ci a souligné l’implication remarquable de Hubert Lafortune, qui s’est établi à Rivière-du-Loup en 2007 pour y prendre sa retraite.

Mû par sa volonté de rendre service à sa nouvelle collectivité et s’intégrer à celle-ci, M. Lafortune a tôt fait d’œuvrer au sein de nombreux organismes et donner du temps pour des causes qui lui tiennent à cœur. Dès 2008, il siège au conseil d’administration du Manoir seigneurial Fraser pour une période de deux ans. Il joint la même année le conseil d’administration du Club Richelieu, un engagement qui se poursuit à ce jour et qui l’aura mené à être notamment trésorier puis président, en plus de s’investir pour l’œuvre du Camp Richelieu Vive la Joie.

Au fil des années, il siège trois ans au conseil d’administration du Centre de la petite enfance de Rivière-du-Loup et sera huit ans président du conseil d’administration du Centre d’action bénévole des Seigneuries, où il présidera à un important redressement financier. Il est également trésorier depuis 2009 du conseil d’administration de la Société d’habitation du Grand-Portage, l’organisation qui chapeaute les appartements Le Manoir situés rue de la Cour, et trésorier depuis 2010 de la Fondation de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB.

Il est en outre tour à tour marguiller et président du conseil de la Fabrique de la paroisse de Saint-Patrice entre 2008 et 2020, en plus d’être membre depuis 2014 du comité des affaires économiques du diocèse de Sainte-Anne-de-La-Pocatière. Finalement, malgré cet emploi du temps déjà fort chargé, Hubert Lafortune prend sous son aile plus de 20 mentorés de 2010 à 2019, dans le cadre du mentorat d’affaires de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup.

M. Lafortune est décrit par ses pairs comme un grand humaniste, qui place véritablement la personne au centre de ses interventions. D’ailleurs, cet aspect de sa personnalité se traduit dans le choix même des causes pour lesquelles il s’investit : les enfants, les personnes vulnérables, âgées, seules, malades ou encore en fin de vie.

Les bénévoles qui le côtoient témoignent d’un homme sociable et humble, d’une honnêteté et d’une intégrité exemplaires, des qualités qui en font un bénévole de choix, excessivement apprécié de l’ensemble de ceux qui œuvrent à ses côtés. Sa formation et surtout ses expériences de travail où il gère des projets de très grande envergure en ont fait le candidat tout désigné pour relever des défis majeurs. Ce n’est donc pas sans raison qu’il s’est souvent retrouvé à la tête ou à la trésorerie d’organismes.

La mairesse a terminé l’hommage sur ces mots : « M. Lafortune, j’aimerais vous dire à quel point nous sommes heureux que vous ayez pris votre retraite chez nous. Vous vous êtes si bien intégré que vous êtes en fait devenu un pilier de notre collectivité! Ainsi, nous voulons reconnaître que vous êtes un Louperivois exceptionnel, qui œuvre à l’avancement de notre communauté. Nous souhaitons donc aujourd’hui, au nom des citoyens de la ville, vous décerner le Mérite municipal Yves-Godbout 2020. »

M. Lafortune rejoint les Ronald Landry, Léopold Robichaud, Béatrice Michaud, Régis Malenfant, Hervé Hodgson, Marielle Raymond, Guy Paquin, Solange Thériault, Richard Levesque et Andrée Côté, pour ne nommer que quelques récipiendaires passés.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • L'année prochaine, c'est le tour de Monsieur l'abbé Fernand Chouinard, fondateur du Collège Notre-Dame qui célèbre son cinquantième anniversaire cette année.

    Claude Lizotte - 2021-09-16 11:15