Publicité

14 septembre 2021 - 14:45 | Mis à jour : 15:50

Caserne incendie à 11 M$ : la Ville de Rivière-du-Loup ira de l'avant

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 5

La Ville de Rivière-du-Loup a confirmé le 14 septembre par voie de communiqué qu'elle ira de l'avant avec la construction de la nouvelle caserne incendie sur la rue Témiscouata dans le quartier Saint-Ludger, malgré des soumissions de 1,9 M$ plus élevées que les estimations des couts de construction.  

La plus basse soumission reçue est celle de l’entreprise Marcel Charest et fils inc. de Saint-Pascal au montant de 11 152 743 $, taxes incluses. Les travaux vont débuter avant la fin de l’année ce qui garantira l’octroi d’une subvention de 3,25 M$ du gouvernement du Québec pour le projet. Les couts de construction de la caserne étaient évalués à un peu plus de 9 M$, incluant les frais de contingence. 

«Bien que les coûts de construction du bâtiment soient de près de 1,9 M$ plus élevés que l’estimation, nous sommes plus que résolus à aller de l’avant pour enfin doter notre ville d’une caserne incendie digne de ce nom, explique la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet. Ça fait trop longtemps que ce projet est pelleté par en avant; il faut assumer le fait que peu importe la solution retenue, l’investissement requis est élevé mais servira pour les 50 ou même les 60 prochaines années. Nous allons assumer l’écart des coûts avec une partie des surplus accumulés non affectés pour éviter de piger davantage dans les poches des citoyens.»

Les deux autres soumissionnaires sont Kamco Construction Inc de La Pocatière, à 11,3 M$ et Construction Béton 4 Saisons de Saint-Arsène avec une offre se chiffrant à 11,9 M$. Ces montants incluent aussi les taxes. Pour le moment, la Ville de Rivière-du-Loup ne peut confirmer si elle recevra un remboursement de la TPS et de la TVQ pour la réalisation de ce projet. En juin, les couts globaux de ce projet (couts de construction de la caserne, achat du terrain, décontamination, frais de contingence, ameublement, etc.) qui sera situé sur la rue Témiscouata, étaient estimés à environ 10,6 M$ par les experts consultés par la Ville de Rivière-du-Loup. Les couts de la construction de la caserne incendie seulement se chiffrent à 11,1 M$ selon la plus basse offre soumise à la Ville de Rivière-du-Loup. 

En quelques mois, le cout total du projet était passé de 8,3 M$ à 10,6 M$, une hausse de 2,2 M$, en raison, notamment, de la flambée du prix des matériaux (acier, bois, ciment), par le rehaussement de la capacité portante du terrain et par la révision des honoraires. Les travaux de construction doivent débuter avant le 31 décembre 2021 pour garantir le versement de la subvention gouvernementale de 3,25 M$. Le gouvernement a refusé d’offrir une somme plus importante, ainsi que de repousser cette date butoir. 

La prochaine caserne de pompiers regroupera au même endroit tous les véhicules et équipements de protection incendie. L’édifice comprendra également les espaces nécessaires pour délivrer son mandat de pôle régional de formation de l’École nationale des pompiers du Québec et pour accueillir l’organisation municipale de sécurité civile lors de situations d’urgence.

Les détails financiers du projet seront présentés lors de la prochaine séance du conseil municipal qui aura lieu lundi prochain à 20 h.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • C'est trop cher payer il n a qu'il construire pour moins chère comme un million neuf cent mille. Il pourrait le construire un en bas de la ville et l autre en haut de la ville.

    Bérubé Jean Pierre - 2021-09-16 16:38
  • Aye ... c'est tellement important la wow...! Detre dans du flambant neuf en attendant un incendie .... Mais rien pour les animaux encore ? lolll...! pas de fourriere ou spca convenable, pas de parc à chiens ... mais des frais de medailles$$ avec vos coordonnées dessus par exemple ! pour être sur qu'ont payes $$ pour notre animal "retrouvés" en lien avec touts les restrictions, lois, règlements, qui dit qu'ils n'ont plus aucune liberté, en tant qu'être vivant sur cette terre loll .... à la base au même titre que nous pourtant :)

    Melodie Fortin - 2021-09-15 22:36
  • Une caserne à 11 millions de dollars, une aréna de 12 millions de dollars, stade de soccer de 7-8 millions de dollars, à Rivière-Du-Loup, y en a pas de problèmes, nous autres ont l'a l'affaire. Ont aiment ça ce les pété les bretelles. Une dette publique qui explose à vue d'oeil, y en a pas de problèmes avec ça. Pendant ce temps là, plus de la moitié des rues de la ville sont dans un état lamentable. Oui, oui, Rivière-Du-Loup me fais penser à un cordonnier mal chaussée. Et ont alloue seulement quelques milliers de dollars par année pour patcher nos rue. Moi, j'ai hâte de voir quant est-ce qu' ils vont faire construire le plus haut gratte-ciel du monde, comme ça ont pourrais rivaliser avec celui de Dubaï. Et tant qu' à ce les pété les bretelles, pourquoi que l'ont demanderaient pas à la NASA, de construire un site de lancement de fusée, comme ça ont pourrais faire du tourisme spatial et ont pourrais expédier les touristes sur la planète Mars quand les terrains de camping seront pleins. Chapeau les membres du conseil municipal, bien vite vous pourrez vous féliciter de faire de Rivière-Du-Loup une ville là où ils y en a pas de problèmes, là où ils fait bon vivre avec une dette qui ce rapproche des grandes villes.

    Gaétan Plourde, Sainte-Françoise - 2021-09-15 06:59
  • Une bien triste nouvelle, conséquence d'une mauvaise décision !

    Yves Bérubé - 2021-09-14 17:12
  • pas dure de voir que ses soumission la il les onts faits ensembles pas normal etre si pret une soumission de lautregrate moi le dos je vais te recompenser

    simon dumont - 2021-09-14 17:04