Publicité

10 septembre 2021 - 06:55 | Mis à jour : 08:49

Le Collège Notre-Dame crée un « Univers innovant » pour ses élèves

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

En cette année de 50e anniversaire pour le Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup, la direction de l’établissement a mis à l’avant-plan la phase 1 de son concept d’Univers innovant, un espace d’apprentissage collaboratif aménagé grâce à des contributions financières de 250 000 $ chacune de Desjardins et de Louis-Marie Beaulieu, président du conseil et chef de la direction de Groupe Desgagnés.

C’est un étage complet qui a été transformé pour l’Univers innovant, un espace d’apprentissage tenant compte des nouveaux paramètres d’innovation pédagogique. Outre une salle aménagée pour la cocréation et le travail collaboratif, on y trouve aussi des espaces voués aux sciences, aux technologies numériques, au génie et à la robotique. Cette réalisation émane de la réflexion d’élèves qui étudiaient alors en troisième secondaire du profil PISE (programme Innovation-Solutions-Entrepreneuriat, tous maintenant diplômés de la promotion 2018.

Premier Tech, Prelco, Lepage Millwork et Aliments ASTA, le personnel du Collège ainsi que plusieurs autres entreprises, institutions, individus et familles de la région se sont aussi associés à cet accomplissement par des appuis financiers substantiels.

«On veut que des entreprises donnent des problèmes à nos élèves», a mentionné Guy April, directeur général du Collège Notre-Dame, à propos de l’Univers innovant, un espace de créativité et d’expérimentation. «Les élèves pourront y développer des aptitudes que l’on recherche dans nos entreprises», a pour sa part indiqué François-Xavier Bonneville, président du conseil d’administration du Collège Notre-Dame.

«C’est un projet fort pour le Collège et fort pour Rivière-du-Loup», a souligné Serge Ferrand, directeur général de la Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup. Le projet a reçu l’appui de Desjardins par l’entremise de son Fonds du Grand Mouvement. «C’est un beau maillage entre l’éducation et le milieu des affaires, un projet extraordinaire issu d’une idée de jeunes», a souligné Marc Villeneuve, vice-président, Développement et Partenariats – Est du Québec chez Desjardins.

Louis-Marie Beaulieu est natif de Saint-Honoré-de-Témiscouata et il a fait ses études secondaires au Collège Notre-Dame (Externat classique) de 1967 à 1972. «J’ai toujours cru à l’importance de l’éducation et de son apport à l’innovation au sein des entreprises québécoises. Je suis profondément attaché à ma région d’origine et ses établissements d’enseignement», a expliqué Louis-Marie Beaulieu.

La direction du Collège entreprendra bientôt la phase 2 de l’Univers innovant, consistant à réaménager l’actuelle salle d’étude qui deviendra l’Espace IDÉES (Idéation-Déduction-Élaboration-Exécution-Solutions).

50 ANS

Le Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup célèbre son 50e anniversaire de fondation en 2021-2022. En juillet 1971, succédant à l’Externat classique dans la foulée de la première grande réforme de l’éducation, l’École secondaire Notre-Dame obtenait le statut d’école privée mixte déclarée d’intérêt public du ministère de l’Éducation. En septembre de la même année, elle accueillait une première cohorte de 100 élèves avec une équipe-école de moins de dix personnes.

Cinquante ans plus tard, devenue le Collège Notre-Dame en septembre 2008 à la suite d’une réorientation stratégique, l’institution reçoit 580 élèves pour la présente année scolaire. L’équipe-école compte 60 personnes.  «On a atteint un sommet de 586 élèves dans les années 80. Avec 580 cette année, nous sommes très heureux de ça. Quelque 60 élèves proviennent d’autres secteurs du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Iles-de-la-Madeleine, on ratisse un peu plus large», a mentionné le directeur général, Guy April.

Le président du conseil d’administration, François-Xavier Bonneville a ajouté : «C’est un privilège de pouvoir choisir son école secondaire dans un milieu comme le nôtre. La présence du Collège facilite le recrutement et la rétention des talents qui font la différence dans nos entreprises.» Afin de souligner ce premier demi-siècle d’existence, plusieurs activités seront organisées durant l’année. La programmation culminera avec les grandes retrouvailles prévues lors du long week-end de la fête des Patriotes, les 21 et 22 mai 2022, si le contexte sanitaire le permet.

CAMPAGNE DE FINANCEMENT

La Fondation du Collège Notre-Dame a profité de cette occasion pour parler de sa campagne de financement en cours, avec un objectif de trois millions de dollars. La présidente de la Fondation, Sylvette Lemieux, a mentionné que cette deuxième campagne majeure, amorcée en 2019, avait déjà permis de confirmer un montant de 2 M$ en engagements financiers. «Le résultat de nos campagnes majeures de financement démontre clairement l’intérêt, la considération et l’attachement des entreprises, de la population, du personnel et des diplômé.e.s envers le Collège et, plus largement, le développement éducatif de notre région», a-t-elle souligné.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • FÉLICITATIONS!
    Et merci pour votre dévouement!

    Rouleau Suzanne - 2021-09-10 07:18