Publicité

7 septembre 2021 - 12:23 | Mis à jour : 15:06

Traverse Rivière-du-Loup/Saint-Siméon 

Démonstration de force en faveur du maintien de la traverse

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 6

La Ville de Rivière-du-Loup, ses gens d’affaires et les acteurs du milieu touristique n’entendent plus être ignorés dans le dossier de l’avenir du lien maritime entre Saint-Siméon et la Pointe de Rivière-du-Loup. D’une voix commune, pressante, ils ont rappelé les raisons qui motivent la Ville à exiger du gouvernement du Québec le maintien du service de traversier sur place, ce mardi 7 septembre.  Ils ont du même coup lancé une vaste campagne de mobilisation citoyenne. 

La mairesse Sylvie Vignet, les membres du conseil municipal et l’état-major de Rivière-du-Loup étaient accompagnés de nombreux dignitaires et personnes influentes du milieu des affaires et du tourisme, près du NM Trans-St-Laurent, lors d’une conférence de presse à grand déploiement. Les quatre préfets du KRTB étaient présents en appui aux démarches de la ville. 

D’une même voix, il ont plaidé pour que Rivière-du-Loup garde sa traverse, présente depuis plus de 112 ans. Une institution vitale pour l’économie de la ville et de son milieu. Son départ, disent-ils, serait une catastrophe et une profonde injustice. 

Le député fédéral Bernard Généreux et un représentant du député Denis Tardif étaient aussi là pour entendre les revendications. 

MOBILISATION ET PÉTITION 

La Ville a donc présenté son argumentaire, basé notamment sur l’impact qu’exerce la traverse sur l’économie locale, sur le respect des engagements pris dans le passé par le gouvernement du Québec et par la STQ, ainsi que sur la nécessité d’unir l’ensemble des parties prenantes pour trouver une fois pour toutes une solution durable à l’envasement au secteur du quai. On veut également faire en sorte que le projet de carrefour maritime, que la Ville a dû mettre sur la glace le temps d’obtenir la garantie que la traverse allait demeurer à Rivière-du-Loup, puisse enfin se concrétiser et donner une porte d’entrée respectable aux visiteurs qui transitent par la traverse. 

«Ce qu’on veut, c’est que la STQ et le gouvernement du Québec respectent leurs engagements et qu’ils prennent la pleine mesure d’un éventuel déménagement de la traverse dans un milieu comme le nôtre. On veut travailler avec la STQ pour trouver des solutions durables mais pour ça, il faut qu’on nous fasse une place dans le processus», a précisé le directeur général de la Ville, Denis Lagacé.

Une campagne de mobilisation intitulée «À Rivière-du-Loup, notre traverse on y tient!» sera déployée dans les prochaines semaines par l’entremise d’affiches, de publicités et d’information aux citoyens. Toute personne qui a à cœur le maintien de la traverse à la Pointe de Rivière-du-Loup est invitée à signer la pétition créée pour l’occasion, accessible à l’adresse VilleRDL.ca/traverse ou encore en visitant le site de l’Assemblée nationale du Québec, où est hébergée la pétition.

Les commerçants seront également invités à participer aux efforts de mobilisation en affichant un visuel dans leur commerce et en informant leur clientèle sur cet enjeu majeur. Des démarches en ce sens seront faites prochainement avec la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup ainsi qu’avec Espace Centre-Ville.

Plus de détails à lire dans votre Info Dimanche.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Entièrement d'accord avec le maintien de la traverse à Rivière du Loup. Cependant, comme me le faisait remarquer un automobiliste il y a quelques jours, il n'y a rien à bouffer, rien à boire; même pas une machine à liqueur !! Et , on ne peut pas perdre sa place pour aller manger ou boire un breuvage à environ 2 km. de là...
    Donc, attention! Il ne faut pas se tirer dans le pied. Les beaux discours, ok, c'est l' fun
    mais la réalité est : prenons soin de la clientèle...milles sabords!

    Boucher Yves - 2021-09-10 18:17

  • 🟫 Oui, c’est exact; je suis un non-natif et un non-résident.
    🟫 Ceci établi, j’ai souvenir d’être passé quelques fois dans votre région.
    🟫 Je comprends qu’à RDL il y a un problème d’accès pour le traversier et les petits bateaux ce qui nécessite « à l’occasion » du dragage.
    🟫 Je comprends également qu’il y aurait possibilité d’opter pour que Cacouna devienne désormais le lien fluvial pour la traversée entre votre région, je dis bien « Région », et la rive-Nord.
    🟫 À moins d’errer, je comprends aussi que Cacouna offre l’avantage de ne plus nécessiter de littéralement « garrocher » de l’argent public eu égard à la zone « vaseuse » de RDL.
    🟫 Il me semble justifié de s’assurer de maximiser les ressources requises pour notamment :

    🙏 garantir une traversée fluviale 12 mois par année ou, tout au moins, sur la plus longue période possible;
    🙏 et ce, à la fois pour le « monde ordinaire » de la région, ses commerçants que pour les touristes;

    🟫 Enfin, et en sus, je souscris aux propos de :

    👍 Mme Otis, prônant Cacouna;
    👍 M. Drayaf qui affirme notamment… « Regardez cela de manière plus large et pour les années à venir » (sic)
    👍 Et M. Mario Pelletier, dont je fais mien, sans aucune réserve, ce qui suit:

    🔹 « Mais , ça change quoi que le bateau accoste à Cacouna.... » (sic)
    🔹 « Transformons ce site de la Traverse et de la Pointe en un endroit où plusieurs activités sont organisées à la journée longue, pendant les mois de l'été... Une piscine, kayak...etc... » (sic)
    🔹 « Le bateau à Cacouna... Quelques kilomètres à l'Est, ceux qui veulent manger et dormir à RDL vont changer d 'idée??? Ils vont aller dormir à Trois Pistoles!! Ou à Riki.... 100 kilomètres pus loin , en circulant sur une route qui n'a pas d'allure et se taper la file du fromage... » (sic)

    André Bernatchez - 2021-09-08 15:45
  • Comme la marina est pour rester dans la vasse moi je suis pour que les bateaux et les traversier déménage à cacouna sa fait 15 suis dans la région et a chaque toujour de négociation pour l,envassement qui dans 20 ans auras rien qui seras fait que le tout déménagé à cacouna et deviendra une place pour que les visiteurs en bateaux puisse avoir une place pour s,arrête au lieu d,être obligé de se rendre à rimouski

    Hélène otis - 2021-09-08 07:22
  • Wow les moteurs......On dirait que nos intervenants viennent de se réveiller.....alors que les dés sont pipés. Bravo si vous réussissez dans vos démarches....je vous le souhaite. Regardez cela de manière plus large et pour les années à venir.....QUELLE EST LA MEILLEURE SOLUTION POUR LA STQ?......La réponse n'est pas dure à trouver.

    Pierre M. Drayaf - 2021-09-07 19:25
  • Mais , ça change quoi que le bateau accoste à Cacouna.... Transformons ce site de la Traverse et de la Pointe en un endroit où plusieurs activités sont organisées à la journée longue, pendant les mois de l'été... Une piscine, kayak...etc... Le bateau à Cacouna... Quelques kilomètres à l'Est, ceux qui veulent manger et dormir à RDL vont changer d 'idée??? Ils vont aller dormir à Trois Pistoles!! Ou à Riki.... 100 kilomètres pus loin , en circulant sur une route qui n'a pas d'allure et se taper la file du fromage...

    Mario Pelletier - 2021-09-07 17:47
  • https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-9223/index.html
    Cliquez sur ce lien pour ajouter votre signature et partagez en grand nombre au nom du respect de l'histoire de Riviere-du-Loup.

    Rouleau Suzanne - 2021-09-07 14:06