Publicité

28 août 2021 - 09:02

Le Bas-Saint-Laurent occupe le 4e rang du palmarès d’Éduc’alcool

Le Bas-Saint-Laurent est la 4e région du Québec, selon le palmarès d’Éduc’alcool, dont les habitants respectent le plus les limites recommandées de consommation d’alcool. C’est une belle amélioration concernant la modération d’alcool pour le territoire puisqu’en 2015 et 2017, il occupait le 11e rang et en 2019 le 6e rang.

Le palmarès d’Éduc’alcool découle de la plus vaste enquête sur les Québécois et l’alcool - avec plus de 7 600 répondants - menée par CROP en quatre vagues de 1 900 répondants - pour le compte de l’organisme. Elle brosse un portrait détaillé de la consommation d’alcool des Québécois, région par région. 

Le palmarès s’établit ainsi : (rangs en 2019, en 2017 et en 2015) 

1.- Outaouais (14 - 2 - 5) 
2.- Laval (3 - 1 - 5) et Centre-du-Québec (10 - 7 - 2) 
4.- Bas-Saint-Laurent (6 - 11 - 11) 
5.- Gaspésie—Îles–de-la-Madeleine (1 - 10 - 8) et Chaudière-Appalaches (10 - 11 - 9) 
7.- Estrie (2 - 13 - 11) et Abitibi-Témiscamingue (10 - 16 - 15) 
9.- Lanaudière (3 - 7 - 14), Laurentides (7 - 13 - 11), Capitale-Nationale (15 - 5 - 1) et Montérégie (3 - 6 - 2) 13.- Montréal (8 - 3 - 4) 14.- Saguenay—Lac-Saint-Jean (16 - 7 - 9) et Côte-Nord (10 - 15 - 16) 
16.- Mauricie (9 - 4 - 5) 
Non disponible : Nord-du-Québec 

«Le portrait régional de la consommation d’alcool ne se veut pas une compétition entre les régions, mais un exercice de sensibilisation aux réalités de chacune d’elles. Nous espérons qu’il conduira les Québécois des diverses régions à un questionnement sur leurs habitudes de consommation et à les modifier si cela est opportun», explique Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool. 

Éduc’alcool et son slogan

- C’est au Bas-Saint-Laurent, au Saguenay—Lac-Saint-Jean, en Abitibi-Témiscamingue, au Centre-du-Québec et en Chaudière-Appalaches que l’on connaît le plus le slogan d’Éduc’alcool, La modération a bien meilleur goût ; 

- C’est au Bas-Saint-Laurent, en Outaouais, sur la Côte-Nord et dans Lanaudière que le taux de crédibilité d’Éduc’alcool est le plus élevé.

Rappelons que l’organisme a créé le Trophée Éduc’alcool de la modération en 2015, année où il a été remis au maire de Québec, Régis Labeaume. En 2017, c’est le maire de Laval, Marc Demers, qui l’avait reçu alors qu’il a été remis au maire de Gaspé, Daniel Côté, en 2019. Désormais, le trophée est entre les mains du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud Jobin, qui en est le dépositaire au nom des habitants de la région de l’Outaouais. 

À l’instar de la Coupe Stanley ou de la Coupe du monde de foot qui séjournent temporairement chez leurs récipiendaires, le Trophée Éduc’alcool de la modération est remis au maire de la plus grande ville de la région où se retrouve le plus grand pourcentage de consommateurs modérés d’alcool. Il est attribué tous les deux ans et séjournera donc à l’Hôtel de Ville de Gatineau jusqu’à l’été 2023.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article