Publicité

4 juillet 2021 - 07:00

Terram Vermiculture s'implante à Lejeune

Terram Vermiculture inc., ayant son siège social à Saint-Juste-du-Lac, acquiert une partie des activités de la Ferme Eugénia du Bic et déménage la production dans les locaux de AgroÉnergie de l’Est, coop de solidarité située à Lejeune au Témiscouata.

Ferme Eugénia, propriété de Johane Dubé, est connue de plusieurs producteurs maraîchers de la province pour ses produits issus de l'élevage intensif de vers de terre; fumier de vers et biostimulants liquides. Ses produits sont notamment utilisés dans les productions à haut rendement en serre comme les tomates, concombres ou cannabis médical. 

Véritable pionnière de la vermiculture au Québec, Mme Dubé a développé un savoir-faire unique dans le domaine. «Je voyais l'âge de ma retraite arriver et j'avais envie de passer le flambeau pour me consacrer à la recherche et le développement de nouveaux produits. De plus, les locaux de ma ferme limitaient mon expansion alors que la demande montait en flèche. Je suis heureuse que l'entreprise demeure au Bas-Saint-Laurent et que de jeunes entrepreneurs partageant ma philosophie autour de l'agriculture biologique aient envie de prendre le relais.»  

Pour Julie Grant, présidente de Terram Vermiculture, il s'agit d'une grande opportunité. «Cela fait déjà quelques années que nous gravitions mon conjoint et moi, autour de la ferme Eugénia. J'ai même déjà revendu de ses produits. Après une pandémie et une crise de la quarantaine, j'avais besoin de me réaliser selon mes valeurs. Pour moi, Ferme Eugénia représentait presque mon idéal!»

Le projet n'aurait pas pu se réaliser sans des locaux adéquats et surtout de dimensions suffisantes pour permettre une augmentation de la production. «Après les pommes de terre, les vers de terre!» s'est exprimé Jacques Boucher, coordonnateur de AgroÉnergie coop de solidarité. Cette coopérative a deux missions; réduire l'émission de gaz à effet de serre, chez les producteurs acéricoles notamment, grâce à l’utilisation de granules de bois provenant de biomasse forestière et la remise en culture des terres en friche du secteur. En 2019, AgroÉnergie faisait l’acquisition des entrepôts de pommes de terre de la famille Gilbert «Productions JMD» situés à Lejeune au Témiscouata. «Nous y avons installé notre réserve stratégique de granules de bois, mais des espaces restaient vacants. Nous voulions donc rendre disponibles ces espaces pour des projets de nature agricole. Terram Vermiculture cadre parfaitement avec cette mission.»

Ainsi, dans ses nouveaux locaux, Terram Vermiculture deviendra le plus gros producteur de fumier de vers de terre du Canada. Le projet a nécessité un investissement de près de 300 000 $ et créera à court terme trois nouveaux emplois. «Nous planchons déjà sur une deuxième phase d'investissement, soit la modernisation de la chaîne d'ensachage pour les formats vendus en centre jardin et l'achat de la division de produits liquides de Ferme Eugénia» précise Julie Grant. 

Ce projet a reçu une aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, dans le cadre de l’Appui au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région et a bénéficié d'une aide financière de la MRC de Témiscouata pour le développement d'une image de marque.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article