Publicité

12 mai 2021 - 14:20 | Mis à jour : 14:24

La SAAQ dévoile son bilan routier 2020

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

La pandémie liée à la COVID-19 a eu de nombreux impacts sur nos vies depuis mars 2020, notamment sur nos déplacements, confinement oblige. Dans son bilan routier de l’année 2020, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) observe une baisse importante de blessés sur les routes comparativement à 2019.

Les accidents avec blessé léger ont diminué de 33,9 % par rapport à la moyenne de 2015 à 2019. Concrètement, 22 966 personnes ont été légèrement blessées, soit 10 461 de moins qu’en 2019.

Les accidents avec des personnes grièvement blessées ont diminué de 20,3 % comparativement à la moyenne de 2015 à 2019. Pas moins de 1 165 personnes ont été blessées gravement l’an dernier, soit 165 de moins qu’en 2019.

DÉCÈS

Selon les grandes lignes du bilan, si 340 personnes sont décédées sur les routes du Québec, soit 9 de plus qu’en 2019, il s’agit toutefois d’une baisse de 2,2 % par rapport à la moyenne de 2015 à 2019. Le nombre de décès a diminué chez les 15 à 24 ans, 7,0 % de moins par rapport à 2019, il a diminué chez les 75 ans ou plus de 12,0 % par rapport à 2019 et chez les piétons de 26,1 % par rapport à 2019.

Le nombre de décès chez les occupants d’une automobile ou d’un camion léger a augmenté de 1,1 % par rapport à 2019. Les 187 décès dans cette catégorie représentent 55,0 % de l’ensemble des décès survenus sur les routes du Québec en 2020. Par rapport à la moyenne de 2015 à 2019, il s’agit d’une baisse de 8,1 %.

MOTOS ET VÉLOS

Toutefois, c’est sur deux roues que l’on retrouve de nettes augmentations, tant chez les motocyclistes que chez les cyclistes. La SAAQ observe que le nombre de personnes décédées a augmenté chez les motocyclistes de 48,9 % par rapport à l’année précédente. Pas moins de 67 motocyclistes ont perdu la vie en 2020, soit 22 de plus qu’en 2019.  Il s’agit également d’une hausse par rapport à la moyenne de cette catégorie pour la période de 2015 à 2019, qui est de 50 décès.

Le nombre de décès est aussi à la hausse chez les cyclistes de 75,0 % par rapport à 2019. Le bilan fait état de 14 décès chez les cyclistes en 2020, soit 6 de plus qu’en 2019.  À noter que le nombre de décès pour cette catégorie d’usagers a varié de 8 à 14 depuis 2015.

BAS-SAINT-LAURENT

Le nombre de décès sur les routes du Bas-Saint-Laurent atteint un sommet en 2020 avec 26 décès, une hausse de 30 % sur 2019 et de 35,4% sur la moyenne des années 2015 à 2019. Il y a eu 25 morts en 2015, 14 l'année suivante, 15 décès en 2017, 22 en 2018 et 20 l'an dernier.

Aussi, le nombre de véhicules en circulation a augmenté de 2 % et le nombre de titulaires de permis est en hausse de 0,3 % en 2020 comparativement à 2019.
   

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article