Publicité

7 mai 2021 - 13:05

Aucun projet proposé pour la reprise du PABA

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le Parc de l’Aventure basque en Amérique est toujours orphelin. La Ville de Trois-Pistoles a confirmé n’avoir reçu aucune soumission pour la reprise de ce lieu dans le cadre d’un appel de projets qui s’est conclu en début de semaine. 

Les personnes intéressées avaient jusqu’au 3 mai, en milieu d’après-midi, pour déposer leur vision. Si des acheteurs potentiels ont demandé les documents nécessaires, aucun plan d’affaires ou offre d’achat n’a finalement été soumis. 

Le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux, n’a pas caché être déçu du dénouement de cet exercice, lui qui avait bon espoir que des acheteurs potentiels se manifestent afin de donner une nouvelle vie à ce lieu mythique fermé depuis quatre longues années.

«Le conseil a pris acte de cette situation. Nous sommes en attente actuellement», a-t-il partagé, jeudi.  

Pour qu’un projet puisse être retenu, il devait satisfaire certaines exigences établies par l’administration municipale pistoloise. Des activités touristiques devaient notamment être maintenues sur le site. L’offre devait également respecter une somme minimale établie par le ministère des Affaires municipales, soit 140 000 $. 

«C’est un bâtiment qui est spécial. Dans la vente, nous avons beaucoup d’exigences rattachées. Je pense que cela a eu une incidence négative pour les gens qui étaient intéressés à l’acheter pour faire autre chose. Il y a la pandémie aussi, ainsi qu’une insécurité pour l’été à venir […] La chaussure doit faire à la bonne personne.»

Jean-Pierre Rioux souligne qu’il aimerait beaucoup clore ce dossier avant la fin de son mandat dans quelques mois. Il croit toujours en la possibilité de trouver un acquéreur d'ici là, même si la saison estivale pourrait ne pas être idéale aux développements. 

«S’il se présente quelqu’un, c’est certain qu’on va s’asseoir avec lui et regarder ce qui peut être fait. Est-ce qu’on pourrait assouplir certaines exigences? Sans doute pas beaucoup, mais ce serait évalué», a-t-il mentionné, précisant cependant qu’il considère important de conserver le volet touristique du site. 

«Si ça ne fonctionne pas, on ne brusquera rien, on ne fera pas de vente de feu, mais il y a de fortes chances que le prochain conseil municipal devra prendre la relève et les décisions en conséquence», a-t-il ajouté. 

Du même souffle, M. Rioux admet qu’il n’apprécie pas l’idée de refiler un «dossier inachevé» aux prochains élus pistolois. «Je n’aimerais pas léguer un problème pour lequel je n’ai pas trouvé de solution. C’est un dossier qui est lourd», a-t-il dit. 

Le Parc de l’Aventure basque en Amérique est fermé depuis 2016. Ces derniers mois, la Ville de Trois-Pistoles avait eu des pourparlers avec un groupe d’acheteurs potentiels. Il y a finalement eu désistement de part et d’autre. La porte est toujours ouverte aux idées locales, régionales et même provinciales.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article