Publicité

5 mai 2021 - 13:43 | Mis à jour : 14:36

Caroline Proulx nommée ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le premier ministre, François Legault, a procédé à des modifications au sein de son Conseil des ministres, ce mercredi 5 mai. La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, agira dorénavant à titre de ministre responsable du Bas-Saint-Laurent. 

Mme Proulx prend ainsi la responsabilité de sa collègue Marie-Eve Proulx qui a remis sa démission du Conseil des ministres, d'un commun accord avec le premier ministre, mardi. Cette dernière, visée par des allégations de harcèlement psychologique, a décidé d'abandonner ses responsabilités de ministre déléguée, estimant être devenue une distraction pour son gouvernement. 

Notons que Caroline Proulx est également déjà ministre responsable de la région de Lanaudière et qu’elle conserve ce mandat. 

Quant aux autres responsabilités ministérielles de Marie-Eve Proulx, elles seront occupées par les ministres André Lamontagne, Pierre Fitzgibbon et Lucie Lecours. Le premier agira comme ministre responsable de la région de Chaudière-Appalaches, alors que ses collègues prendront la charge des responsabilités économiques. 

«Je remercie André Lamontagne et Caroline Proulx d'avoir accepté ces nouvelles responsabilités. J'ai pleinement confiance que les régions de la Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent auront tout le soutien nécessaire pour continuer à se développer. Les régions sont importantes pour mon gouvernement. Vous pouvez compter sur nous pour les aider à prospérer. Merci aussi à Pierre Fitzgibbon et à Lucie Lecours de prendre une charge plus élevée. Nous avons une équipe économique solide», a fait savoir le premier ministre François Legault, par la voie d’un communiqué. 

À Rivière-du-Loup, la mairesse Sylvie Vignet a accueilli la nouvelle positivement. Elle estime que la ministre du Tourisme pourra être une alliée intéressante pour la région. «Le tourisme, c'est un élément extrêmement important pour Rivière-du-Loup. On espère avoir une rencontre rapidement avec elle», a déclaré Mme Vignet. 

Davantage de détails suivront... 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article