Publicité

22 janvier 2021 - 06:34

Une nouvelle formation de courte durée pour opérer et assurer l’entretien de sites récréotouristiques

Une formation de courte durée sera disponible pour répondre aux besoins de main-d’œuvre des entreprises et des milieux récréotouristiques locaux, nationaux et provinciaux. Destinée aux jeunes âgés de 16 à 35 ans, l’attestation d’études professionnelles Opération et entretien d’un site récréotouristique est maintenant offerte par le Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs.

Le parcours de cette formation se tiendra à la fois en ligne, sur le terrain et aussi en entreprise et sera d’une durée totale de 1 140 heures. Le stage en entreprise, équivalant à 420 heures, sera rémunéré par l’employeur. En plus d’être diplômé du programme d’études Opération et entretien d’un site récréotouristique d’une durée de 720 heures, l’élève obtiendra des certifications nécessaires à l’exercice de ce métier, telles que Secourisme en forêt, Conduite d’embarcation, Maniement des armes à feu, Abattage manuel et ASP Construction.

«La formation, notamment le rehaussement des compétences, permet aux travailleuses et aux travailleurs de s’adapter aux transformations du marché du travail. Je suis heureux de constater que nos partenaires sur le terrain offrent cette formation de courte durée pour permettre de répondre aux besoins de main-d’œuvre des entreprises de la région. La formation et la requalification des travailleuses et des travailleurs permettront de faciliter l’intégration du plus grand nombre de personnes au marché du travail et, surtout, leur permettront d’y rester le plus longtemps possible pour que tous et toutes puissent participer à faire rayonner l’économie du Québec», souligne le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet.

«Cette formation s’avère une avenue très intéressante pour un jeune qui est à la recherche de sa voie puisqu’elle l’amènera vers un travail où il sera en contact avec la nature, au quotidien, et où il pourra profiter de tous les bienfaits qu’elle lui procure. Cette formation offre d’excellentes perspectives d’emploi. Les pourvoiries, les camps de vacances, les parcs régionaux, provinciaux et nationaux, et les autres entreprises récréotouristiques, qu’elles soient publiques ou privées, sont autant de choix d’employeurs pouvant avoir des besoins de main-d’œuvre», explique le directeur adjoint à la formation professionnelle et au service aux entreprises du Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, Luc Soucy.

La formation est offerte dans quatre régions du Québec : le Bas-Saint-Laurent, Charlevoix, Lanaudière et l’Outaouais. Ce projet, porté par la Fédération des centres de services scolaires du Québec (FCSSQ), est financé dans le cadre du Programme de renforcement collectif des compétences de la main-d’œuvre.

Publicité


Publicité

Commentez cet article