Publicité

15 octobre 2020 - 16:06

Un nouveau programme Techniques de pharmacie offert au Cégep de Rivière-du-Loup  

Toutes les réactions 1

C’est maintenant officiel : le Cégep de Rivière-du-Loup offrira le nouveau programme Techniques de pharmacie dès l’automne 2021. La Direction du Cégep en a reçu  la confirmation du ministère de l'Enseignement supérieur, ce jeudi 15 octobre. 

Cette nouvelle formation technique d’une durée de trois ans fait officiellement son entrée dans le réseau collégial et s’ajoute à l’offre de programmes dans le domaine de la santé du Cégep. Le Cégep de Rivière-du-Loup sera le seul établissement dans l’Est-du-Québec à proposer Techniques de pharmacie. Il s’agit d’un premier nouveau programme technique pour le Cégep de Rivière-du-Loup depuis Soins préhospitaliers d’urgence, implanté en 2008.

«C’est un grand jour pour nous puisque c’est l’aboutissement de plus de 15 années de démarches et de travail ardu. Nous pourrons enfin répondre à une demande répétée de notre milieu grâce à ce nouveau programme collégial», se réjouit René Gingras, directeur général du Cégep.

«Nous sentons l’engouement. Nous recevons régulièrement des demandes d’information de la part de jeunes intéressés par ce domaine et d’adultes en réorientation professionnelle. Certains pharmaciens nous ont aussi contactés afin d’en apprendre plus à propos des derniers développements relatifs à cette formation. C’est avec plaisir que nous pouvons maintenant répondre par l’affirmative», poursuit-il.

François Paradis, chef du Département de pharmacie du CISSS du Bas-Saint-Laurent, accueille avec enthousiasme l'annonce de la désignation du Cégep de Rivière-du-Loup comme site de formation pour le nouveau programme Techniques de pharmacie : «Cette désignation favorisera l'embauche de techniciens en pharmacie dans notre région, permettant ainsi de soutenir davantage nos équipes de pharmaciens, au bénéfice de la population Bas-Laurentienne». 

Pour Jérémie Pouliot, directeur des études au Cégep, cette nouvelle tombe à point. «Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre dans le secteur, nous sommes d’avis qu’offrir ce nouveau programme permettra un recrutement extrarégional pour le Cégep, favorisera la rétention des étudiants finissants chez nous et, par le fait même, permettra de mieux desservir notre population».

Depuis 2015, en raison de l’adoption de nouvelles lois, les pharmaciens doivent conjuguer avec davantage de responsabilités sans toutefois disposer d’un personnel suffisamment qualifié à qui ils peuvent déléguer certaines tâches techniques. La prochaine étape pour le Cégep sera de préparer l’implantation de la version locale du programme en collaboration avec les acteurs clés du milieu.

COLLABORATEUR ESSENTIEL DU PHARMACIEN

Après ses trois années d’études techniques, le technicien en pharmacie jouera un rôle essentiel auprès de la clientèle. Véritable bras droit du pharmacien, il assurera le traitement des ordonnances et des requêtes, gèrera la distribution des médicaments et contrôlera la chaine d’approvisionnement, l’entreposage et les stocks. Il aura également les compétences nécessaires pour gérer du personnel technique, mettre en place des mesures de contrôle de la qualité, de gestion des risques et d’amélioration continue. Le technicien collaborera avec les pharmaciens à la prise en charge de la thérapie médicamenteuse de patient et pourra même participer à l’organisation et la mise en application d’études cliniques dans certains établissements de santé. 

Les futurs diplômés pourront travailler dans les centres hospitaliers, centres hospitaliers universitaires, centres intégrés de santé et de services sociaux, centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux, dans les pharmacies associées à des chaines ou des bannières ainsi que dans les pharmacies indépendantes et préparatrices.
 
On peut déjà consulter la page du programme sur le site web du Cégep au www.cegeprdl.ca/pharmacie.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Wow moi j aurais aimer ça prendre le cour très intéressant. J ai 58 ans je suis trop âgée ma retraite est dans 3 ans.

    Mona Bossé - 2020-10-16 02:38