Publicité

6 septembre 2020 - 15:37

Vol d'identité: Revenu Québec invite la population à faire preuve de prudence

Toutes les réactions 1

Revenu Québec informe la population que de potentiels fraudeurs utiliseraient actuellement des données confidentielles et personnelles afin de produire de fausses déclarations de revenus. Aucune information fiscale n'aurait été compromise, et Revenu Québec n'a été victime d'aucune fuite de données.

Les informations recueillies jusqu'à maintenant laissent croire que des malfaiteurs utiliseraient des données déjà compromises et récupérées, entre autres, sur des plateformes Web pour produire des déclarations de revenus à l'insu des citoyens touchés. 

Des vérifications sont toujours en cours. À l'heure actuelle, 108 cas de fausses déclarations de revenus ont été recensés. Les citoyens affectés par cette situation sont en contact avec Revenu Québec. Ils n'ont subi aucun impact financier ou fiscal. Leurs avis de cotisation ont été invalidés, et le niveau de sécurité de leur dossier a été renforcé.

Revenu Québec traite chaque année environ 6,5 millions de déclarations de revenus. Il encourage les personnes qui n'auraient pas encore produit leur déclaration de revenus pour l'année 2019 à contacter le service à la clientèle si elles éprouvent des problèmes au moment de la produire.

Revenu Québec mène une enquête et est en communication avec la Sûreté du Québec. Une collaboration a également été établie avec le Centre gouvernemental de cyberdéfense. La situation a également été signalée à la Commission d'accès à l'information.

Les citoyens qui craignent d'avoir été victimes d'une fraude peuvent contacter le service de police de leur région ou le Centre antifraude du Canada. Ils sont surtout invités à faire preuve de vigilance, par exemple en modifiant régulièrement leurs différents mots de passe et en vérifiant leurs informations dans leurs divers dossiers en ligne. 

Par ailleurs, Revenu Québec est au courant de l'existence de messages automatisés de fraudeurs qui se font passer pour des agences gouvernementales. Il rappelle aux citoyens qu'il ne demande jamais de renseignements personnels par courriel ni par texto et qu'il ne laisse jamais de messages téléphoniques contenant des données confidentielles.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Moi aussi je recois des messages automatises sur ma boite vocale...Mais je n'embarque pas dans leur arnaque...Par contre,je les laisse des messages en anglais qui les enrages (les crottes)... Pour arnaquer au Québec il faut au moins parler le Francais...😄

    Ciprian Petran - 2020-09-08 00:02