Publicité

15 juin 2020 - 14:22 | Mis à jour : 15:30

Le Grand chef Jacques Tremblay réélu 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les membres de la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk (Malécites de Viger) ont réélu Jacques Tremblay au titre de Grand chef, cette fin de semaine. L’homme, élu une première fois en 2016, a remporté la nouvelle élection avec une forte et imposante majorité. 

Jacques Tremblay a récolté 638 votes sur un total de 814, décrochant une écrasante victoire sur les deux autres candidats, Yves Carle (93 votes) et Harold Tremblay (72 votes). 

COVID-19 oblige, les électeurs ont fait leur choix par correspondance. Ils ont d’ailleurs été plus nombreux à participer à cette élection, le taux de participation atteignant 51 %. Près de 1 570 personnes étaient habilitées à voter.

«C’est un message très clair des membres et cela me donne toute la légitimité pour travailler les dossiers dont nous avons discuté avec eux. C’est un important vote de confiance et c’est très très apprécié», a-t-il partagé, lundi. 

M. Tremblay siègera aux côtés de trois nouvelles personnes sur le Conseil de la Première Nation Malécite de Viger - Wolastoqiyik Wahsipekuk : Richard Bélanger, Martine Bruno et Shirley Kennedy. Kévin Morais, qui faisait partie du conseil précédent, a aussi été réélu. 

«Ce sont des gens qui étaient déjà impliqués au niveau de la Nation. M. Bélanger et Mme Kennedy, par exemple, faisaient déjà partie du C.A. de la Société de gestion Toku, notre corporation de développement économique. Mme Bruno connaît également bien les rouages de la Nation pour avoir été impliquée au début des années 2000 […] Ce sont des gens qui ont de belles valeurs et je suis confiant que ça va bien aller.»

Ces dernières années, le Conseil de la Première Nation Malécite de Viger s’est fait un devoir de communiquer régulièrement avec leurs membres et cette stratégie a permis de faire grandir l’intérêt envers le développement de la Première Nation. Dans le cadre de cette élection, dix-sept membres ont présenté leur candidature pour occuper un poste de conseiller. «C’est une très bonne nouvelle.Plusieurs candidats étaient très intéressants», a d’ailleurs confirmé Jacques Tremblay. 

Le Grand chef assure que son deuxième mandat se fera sous le signe de la continuité. Il souhaite respecter les grandes orientations stratégiques de développement adoptées il y a plus d’un an déjà. 

«Nous allons poursuivre dans ce sens-là. Au niveau culturel, mais au niveau économique aussi avec le développement du secteur des pêches commerciales. Nous voulons également aller sur le territoire de Whitworth, situé le long de la route 185/autoroute 85. Nous allons terminer nos plans de développement et ça devrait bouger assez rapidement dans les prochains mois», confie Jacques Tremblay. 

Évidemment, la réalisation d’un centre d'interprétation de la culture malécite, sur les terrains du port de Gros-Cacouna ou à proximité, est aussi un dossier prioritaire. La Première Nation souhaite aussi travailler avec les partenaires du milieu comme le Groupe de recherche et d’éducation des mammifères marins (GREMM), le Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM) et les membres du parc côtier Kiskotuk.
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article