Publicité

5 juin 2020 - 09:28 | Mis à jour : 13:37

Le Nouveau-Brunswick assouplit ses contrôles frontaliers 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a fait un premier pas, le jeudi 4 juin, dans l’assouplissement des restrictions à ses contrôles frontaliers. Dès le 19 juin, les résidents canadiens qui possèdent une propriété ou de la famille immédiate du côté néo-brunswickois auront accès à la province. 

Le premier ministre, Blaine Higgs, a précisé que les visiteurs devront toutefois respecter une quarantaine de 14 jours.

«Les Canadiens sont encouragés à bien se préparer avant d’entrer dans la province; ils doivent notamment s’assurer d’emporter des produits d’alimentation ou prendre des mesures pour qu’un ami aille chercher le nécessaire à leur place. Ces personnes doivent se rendre directement à leur résidence et n’aller dans aucun magasin local pendant leur période d’isolement de 14 jours», peut-on lire sur le site du gouvernement.

Les parents, les enfants, les frères et sœurs, les petits-enfants et les conjoints sont considérés comme membres de la «famille immédiate». Ils ont ainsi désormais accès au territoire.

La nouvelle réjouira aussi les propriétaires de chalets, puisqu’ils pourront maintenant franchir la frontière. Notons que les déplacements pour funérailles ou enterrements seront également considérés comme étant essentiels. 

Plusieurs résidents du Témiscouata attendent depuis plusieurs jours déjà la possibilité de visiter – ne serait-ce qu’à distance - les membres de leur famille du côté du Nouveau-Brunswick. Une marche demandant l’assouplissement de certaines mesures, et à laquelle a participé une cinquantaine de personnes, a d’ailleurs été organisée le 31 mai à Dégelis. 
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • je ne pourrai pas voir ma famille au NB. Je ne peux pas rester en confinement 14 jours la-bas. Je ferais la quarantaine en revenant à Dégelis... cela ne me dérangerait pas... mais pas devoir rester à Edmundston pour 14 jours. Le voyage n'est que pour visiter mon frère et ma soeur.

    Corinne Charette-Cyr - 2020-06-06 23:50
  • Je suis très content que la frontière soit levé mais 14 jours en quarantaine je ne pourrai pas y allé car c'est le temps que dure mes vacances alors je remets ma visite à l'an prochain

    Pierre Burton - 2020-06-06 07:07
  • Il faudrait que le gouvernement mettre en place des chapiteaux pour le confinement de 14 jours.
    Pour les personnes qui traverse la frontiere cela serait plus securitaire pour notre santé et je nai jamais compris pourquoi que le gouvernement na pas fermé les frontières au tout debut .je trouve que ses de la negligence de la part du gouvernement et en plus ils va placer de l'intérêt au personnes qui devront remboursés la PCU .C'est leurs responsabilités de nous donné des prestations et de nous protéger.

    Francois Rail - 2020-06-06 02:35
  • Pas trop clair la procédure ils viennent en visite et doivent se confiner...en arrivant? Ou ils vont se confiner s'ils nous rendent visite ....a l'hôtel ??? Et si la visite est juste pour quelques jours ....c'est quoi....on les gardent 14 jrs...vraiment pas clair les consignes...!!!!

    Susan Sirois - 2020-06-05 13:08