Publicité

4 juin 2020 - 06:54

La Ville de Témiscouata-sur-le-Lac reprend les étapes pour la construction de l’aréna et du centre communautaire récréatif

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Dans un avis public publié dans le journal Info Dimanche du 3 juin, la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac informe la population de la reprise des étapes en vue de la construction de l’aréna et du centre communautaire récréatif. On y explique notamment la procédure à suivre pour demander la tenue d’un référendum sur ces projets. «La parole est aux citoyens», a mentionné le maire Gaétan Ouellet.

Le nombre de demandes requis pour qu’un scrutin référendaire soit tenu est de 417. Si ce nombre n’est pas atteint, le règlement sera réputé approuvé par les personnes habiles à voter. Les demandes doivent être reçues au plus tard le 18 juin à 16 h 30 au bureau de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac. Le résultat de la procédure d’enregistrement sera publié le 19 juin à 11 h sur le site Internet de la Ville.

«S’il y a plus de 417 personnes, à titre d’exemple 450, on va aller voter à l’automne. Si on reçoit, encore à titre d’exemple 1000 signatures, le conseil municipal devra repenser possiblement le projet dans son ensemble ou en partie, Dans cette dernière éventualité, la Ville pourrait ne pas aller de l’avant avec le référendum et reconsidérer le règlement d’emprunt de 21,5 M$», a commenté M. Ouellet. S’il y a un référendum, le début de la construction des deux projets serait reporté au printemps 2021 plutôt qu’à l’automne prochain.

FINANCEMENT

À la séance publique du 10 mars, le conseil a déposé le projet de règlement d’emprunt de 21,5 M$. Le cout total de ce projet fait l’objet d’une subvention de 9,6 M$ du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ainsi que d’une compensation financière de 1,5 M$ du ministère des Transports pour la mise en place d’un Centre d’interprétation de l’autoroute Claude-Béchard. De plus, des revenus éoliens, des indemnités d’assurances et certains surplus disponibles pourraient être affectés au projet.

La Ville a précisé que près de 90% des couts du projet, soit 19,3 M$ sont déjà prévus au financement de 21,5 M$. Il reste approximativement 2,2 M$ à combler, soit en commandites ou autres sources de financement. Ce montant de 2,2 M$ comprend 1,7 M $ pour d’éventuels imprévus lors de la réalisation du projet.

PROJETS

L’aréna serait composé d’une glace avec système de dalles réfrigérées de dimension nord-américaine (possibilité de 12 mois), sept chambres de joueurs, salle polyvalente transformable (8e chambre), salle d’arbitre, salle d’affutage, bureau, infirmerie, hall d’entrée et cantine. Les capacités maximales de cet établissement seraient approximativement de 432 personnes en utilisation aréna et de 1 000 personnes lors d’activités événementielles.

Pour ce qui est du centre communautaire récréatif, ce dernier serait composé d’un hall d’entrée incluant une exposition permanente, aire de restauration communautaire, jeux d’eau, piste de marche et de course, espace récréatif, cuisine communautaire (traiteur), salles de réunion, salle d’entrainement cardio, simulateur sportif, une salle multifonctionnelle (400 personnes style banquet ou sports de raquettes et autres) et élément signalétique/touristique (tour de sept étages). La capacité maximale du centre communautaire récréatif serait de 1 180 personnes.

On prévoit la construction simultanée des deux infrastructures. Puisque le centre communautaire récréatif serait érigé à côté de l’Aréna régional Jacques Dubé dans le quartier Notre-Dame-du-Lac, le vieil établissement serait accessible aux sportifs pendant cette période et avant sa démolition, bien entendu si la Santé publique le permet dans ses mesures de déconfinement en lien avec la pandémie.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article