Publicité

27 mai 2020 - 10:43 | Mis à jour : 10:46

Bris d’aqueduc plus important que prévu dans le parc Cartier 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le bris d’aqueduc survenu le 25 mai dans le parc Cartier est plus important que prévu, si bien que la Ville de Rivière-du-Loup n’a eu d’autres choix que de faire appel à une firme extérieure pour la réparation. Malgré tout, une majorité de résidents ont déjà retrouvé l’eau et des solutions ont été trouvées pour les citoyens toujours affectés. 

La Ville de Rivière-du-Loup a confirmé, mercredi matin, que la firme externe pourra entamer ses travaux dès aujourd’hui. Ceux-ci seront effectués sur une période toujours indéterminée pour le moment. 

«On pensait que le bris était localisé sur une conduite de desserte vers la station de pompage située derrière le concessionnaire Kia, mais quand nous avons creusé, nous avons réalisé que c’était la conduite principale qui était touchée», explique Karine Plourde, conseillère aux communications pour la Ville de Rivière-du-Loup. 

En soirée, mardi, l’eau était de retour pour les résidents du secteur principal du parc Cartier. Un réseau temporaire de distribution a également été monté pour redonner l’eau aux citoyens du boulevard Cartier et du secteur de La Pointe. 

Au moment d’écrire ces lignes, seuls les résidents de la Côte Saint-Jacques de la rue du Domaine étaient toujours directement affectés par le bris. Une vingtaine de résidences devront attendre une réparation définitive avant un retour à la normale. Cependant, des alternatives ont été trouvées. 

«Au cours des dernières heures, nous avons effectué des livraisons d’eau auprès d’entreprises et de citoyens dans le besoin. Nous sommes également en train d’installer un réseau d’aqueduc temporaire […] On ne prend pas de chance. Ne sachant pas quand le bris sera réparé, nous n’allons pas les laisser sans eau.»

Les résidents du parc Cartier sont toujours invités à diminuer la consommation d’eau, autant que possible, puisque le volume disponible est moins important qu'à la normale. Des avis préventifs d’ébullition ont aussi été émis. 
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article