Publicité

20 mai 2020 - 06:53

Surprise à Pohénégamook, un audit de performance

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

La Commission municipale a annoncé le 14 mai qu’elle réalise un audit de performance dans trois municipalités dont la Ville de Pohénégamook dans la MRC de Témiscouata. «On l’a appris il y a deux jours, c’est une surprise», a mentionné la mairesse Louise Labonté.

Sainte-Claire en Chaudière-Appalaches et Weedon en Estrie sont les deux autres municipalités concernées par cette démarche de la Commission municipale. «Il n’y a pas eu de plainte. On ne connait pas sous quel angle ils vont analyser, les bâtisses, les routes», a questionné Mme Labonté qui pense que la Ville de Pohénégamook a peut-être même été choisie au hasard.

Les informations que la mairesse a obtenues, ce sont les mêmes que dans le communiqué de presse émis par la Commission municipale. On y explique que l’audit permettra de vérifier si les municipalités disposent d’informations fiables sur leurs actifs en immobilisations pour prendre les meilleures décisions et assurer la pérennité des services aux citoyens.

«Ce nouveau mandat d’audit revêt une importance particulière dans le présent contexte. Alors que les finances des municipalités sont sous pression, une saine gestion des actifs municipaux est au cœur des enjeux et favorise la capacité d’offrir des services durables et sécuritaires aux citoyens», a mentionné Vicky Lizotte, CPA auditrice, CA, vice-présidence à la vérification de la Commission municipale du Québec.

On parle d’une «évaluation objective, indépendante et structurante réalisée par la vice-présidence à la vérification dans une perspective d’amélioration continue». Elle vise à rehausser les pratiques de gestion et à évaluer si les municipalités auditées remplissent leur mission de façon optimale en utilisant les ressources disponibles avec efficacité, efficience et économie.

«On attend leur visite», a conclu la mairesse de Pohénégamook. La première étape d’un audit est celle de l’étude préliminaire, laquelle est suivie de l’analyse détaillée dont le but est de conclure sur chacun des objectifs de l’audit. Un rapport sera ensuite publié pour présenter les conclusions ainsi que les recommandations qui découlent des travaux réalisés. Les municipalités auditées devront alors produire un plan d’action portant sur l’application de chacune des recommandations formulées. La Commission, généralement dans un horizon de trois ans suivant le dépôt du rapport, fera un suivi de ses travaux auprès de chacune des municipalités auditées pour évaluer le degré d’application des recommandations.

Publicité


Publicité

Commentez cet article