Publicité
28 novembre 2019 - 13:06

Deux vélo-pupitres pour les élèves des écoles Riou et Notre-Dame-du-Sourire

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

D’année en année, le Club Optimiste de Saint-Épiphane accumule les initiatives afin d’encourager et d'épauler les jeunes élèves des écoles Notre-Dame-du-Sourire et Riou de Saint-François-Xavier-de-Viger. Ces derniers mois, ses membres ont amassé des fonds qui ont contribué à l’achat de deux vélos-pupitres, une décision qui fait des heureux. 

Depuis le mois d’octobre, les élèves des deux établissements scolaires bénéficient ainsi des bienfaits de ces appareils utilisés dans les classes au quotidien. D’une valeur totale de quelques milliers de dollars, leur acquisition est le résultat d’une belle collaboration entre les écoles, le Club Optimiste qui a fait don de 1800 $ et la Fondation Optimiste des enfants canadiens qui a signé un chèque de 1000 $ pour le projet.

Comme son nom l’indique, un vélo-pupitre est essentiellement un hybride entre un pupitre d’école et un vélo stationnaire. Il permet de dépenser de l’énergie en pédalant, tout en travaillant confortablement. 

«Les enfants ont tous besoin de bouger, alors on constate beaucoup de positifs; ça aide à leur concentration et ils fatiguent moins vite pendant les cours», partage avec enthousiasme Nancy Dubé, enseignante à l’école Riou de Saint-François-Xavier-de-Viger. 

Mme Dubé mentionne avoir entendu parler des vélos-pupitres et de leurs avantages lors d’un congrès pour les enseignants et enseignantes du primaire. Conquise par l’idée, elle s’est dit, avec une collègue, que cela intéresserait aussi les élèves des écoles de son milieu et des démarches ont été enclenchées.

«Le Club Optimiste fait déjà beaucoup pour nos écoles, alors on lui a fait une demande qu’il a acceptée. Avec la contribution de la Fondation et la réalisation de projets entrepreneuriaux, on les a aujourd’hui avec nous. C’est un beau plus pour nos élèves», explique-t-elle.  

À l’école Riou de Saint-François-Xavier-de-Viger, les enfants apprennent et se développent au sein de classes décrites comme étant «flexibles», c’est-à-dire qu’ils ont notamment accès à différents éléments favorisant leur apprentissage et leur concentration. Certains élèves travaillent ainsi assis sur des coussins disposés dans un coin de la classe, alors que d’autres rebondissent doucement sur des ballons de stabilité ou ont accès à des pédaliers au pied. Les vélos-pupitres, complètement silencieux et accessibles, se sont donc ajoutés naturellement. 

«Les élèves ne pédalent pas sans arrêt. Ils y vont à leur rythme, naturellement. Certains pédalent plus que d’autres, mais ils n’arrêtent pas de travailler pour autant […] Je trouve aussi que le vélo-pupitre, tout comme les ballons, les force à adopter une bonne posture», complète Nancy Dubé. 

IMPLICATION OPTIMISTE

Il est important de mentionner que l’appui des Optimistes locaux était essentiel à la concrétisation du projet, mais il était aussi naturel pour ces derniers d’y participer. Selon Vallier Côté, membre optimiste et représentant de la Fondation, une collaboration allait de soi. Après tout, favoriser l’épanouissement de la jeunesse et contribuer à la santé et au bienêtre des jeunes font partie des objectifs du mouvement. 

«C’est une grande fierté pour nous. Les enfants sont contents, les enseignantes sont contentes, alors le Club Optimiste est aux anges», a-t-il témoigné après l’organisation d’une autre activité célébrant cette fois l’appréciation de la jeunesse au restaurant Au Cochon Braisé, le vendredi 22 novembre.

Réunis sur l’heure du dîner, tous les élèves des écoles Riou et Notre-Dame-du-Sourire étaient conviés à cet évènement dont l’objectif était de récompenser le dynamisme de la jeunesse, de fraterniser et de prévenir l’intimidation. «Tous les ans, depuis au moins 20 ans, on souligne l’appréciation de nos jeunes. Ça nous fait plaisir de contribuer», ajoute M. Côté. 

Le Club Optimiste de Saint-Épiphane compte 28 membres pour une population d’environ 875 personnes. Très dynamique, il réalise plusieurs activités impliquant la jeunesse, tout au long de la l’année. Parmi les autres réalisations, on note une journée «blanche» où l’activité physique est à l’honneur en février et une journée de sécurité à vélo en juin. Ils livrent aussi de petits déjeuners santé, une fois par mois.

«Les Optimistes font beaucoup pour nos jeunes. Ils organisent plusieurs belles activités et ils sont très généreux. C’est vraiment génial pour les élèves», confirme Johanne Lussier, directrice des deux écoles. 

La grande majorité de ces initiatives sont possibles grâce à la tenue du tournoi de golf annuel qui est organisé le premier samedi du mois de juin au Club de golf de Rivière-du-Loup. C'est un rendez-vous!

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article