Publicité
8 novembre 2019 - 16:03 | Mis à jour : 16:26

Bernard Généreux réplique à Hugo Latulippe

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 5

Dans sa section «Débats» du 3 mars dernier, La Presse+ a partagé une lettre du candidat néodémocrate Hugo Latulippe dans Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup. Une lettre où l'amertume et l'espoir s'entremêlent et à laquelle a répondu le vendredi 8 novembre le député conservateur et réélu, Bernard Généreux.

Dans sa missive, le cinéaste répond à une électrice prénommée Simone. Il ne cache pas sa stupéfaction devant les résultats, alors qu'il a obtenu un peu moins de 7 % des suffrages contre 42 % pour le conservateur. Il trace alors un parallèle entre «l’adhésion des gens moins scolarisés à des véhicules politiques conservateurs».

  >> Aussi à lire : Ce beau pays de Montmagny–L’Islet-Kamouraska–Rivière-du-Loup

Une phrase qui en a fait réagir plus d’un, dont le député Bernard Généreux. Ce dernier lui a répondu dans une lettre ouverte acheminée aux médias locaux. «J’ai appris que la première qualité d’un futur politicien est de reconnaitre que nous ne détenons pas la vérité absolue et qu’en démocratie, l’électeur a toujours raison, que nous soyons d’accord ou non.»

Le député conservateur rappelle le candidat néodémocrate à l'ordre quant au respect des idées et des adversaires. «Le respect des électeurs et des idées de nos compétiteurs est primordial en politique. En mentionnant voir dans les gens de notre comté un problème général d’éducation et des gens moins scolarisés, comment ne pas y voir un réel jugement du choix de l’autre? Des jeunes et des moins jeunes ont voté pour moi, et pour d’autres, pour des raisons qui leur appartiennent. Certes, on peut en discuter. Mais en juger?»

La missive du député qui fait preuve de sensibilité se termine par une réplique candide. «Mes mots ne sont pas parfaits, je ne le suis pas non plus. Comme je l’ai dit souvent, j’ai un Diplôme d’études professionnelles en débosselage. Je suis depuis toujours, un entrepreneur. Ça ne fait pas de moi quelqu’un qui manque d’éducation ou de sous-scolarisé.  Je préfère avoir une approche humaine d’abord et avant tout.

Peut-être est-ce pour ça finalement que les citoyens de MLKRDL m’ont choisi? Quelqu’un qui leur ressemble au fond… et qui en est fier!»

La Lettre de Bernard Généreux

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Je crois que Hugo (comme Aladin d'ailleurs) ne savait pas que pour être élu ici au Bas St-Laurent le député doit d'abord s'engager à travailler pour les gens de son comté avant le parti.

    aL - 2019-11-10 10:22
  • Très beau texte Bernard.

    Dumont Yves - 2019-11-09 08:10
  • Bravo a Mr. Genereux, ce qu il a reussi le soir des elections, il a travaille fort pour le gagner, il le merite, on a un tres bon depute qui se situe a la meme hauteur que les citoyens, contrairement a Mr. Latulipe qui se croyait plu
    s credible que n importe qui au quebec, et bien desole Mr. Latulipe, ca prends de la generosite emotionnelle pour toucher le coeur des electeurs, c est ce qui vous manque. La personne pretentieuse n a pas sa place surtout pas en temps d election, elle doit etre remplace par l humilite. Encore Bravo. Mr Genereux.

    Robert - 2019-11-08 23:29
  • Je pense que M. Latulippe n’a jamais été à la hauteur de cette situation, il se prenait pour un autre en pensant que le fait de côtoyer le milieu artistique dans un milieu rural lui donnerait de la notoriété pour se faire élire.
    Il a simplement oublié que les gens du milieu rural ont le sens du « Gros bon sens » contrairement à lui.

    Dalva - 2019-11-08 19:04
  • Je pense qu'avec de tels propos dans les médias, Hugo Latulippe vient de se radier de toute crédibilité politique. Nous avons bien fait de l'exclure de tout pouvoir. C'est la pire des réaction qu'un candidat peut avoir.

    GB3 - 2019-11-08 16:38